Fermín Aguayo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aguayo.

Fermín Aguayo, est un peintre espagnol, né en 1926 à Burgos (Espagne), décédé en 1977 à Paris, âgé de 51 ans et inhumé dans la 17e division du Cimetière parisien de Bagneux, dans les Hauts-de-Seine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a vécu toute sa vie à Saragosse à partir de l'âge de dix ans. Il a été un précurseur de l'abstraction. Sa peinture, qui s'apparentait au départ au cubisme, a évolué peu à peu vers la peinture figurative.

Le Musée Reina Sofía de Madrid lui a consacré une importante rétrospective en 2005.

Œuvre[modifier | modifier le code]

(liste non exhaustive)

Dessins, aquarelles[modifier | modifier le code]

Peintures[modifier | modifier le code]

Salons[modifier | modifier le code]

Expositions, galeries[modifier | modifier le code]

Prix, récompenses[modifier | modifier le code]

Musées, monuments[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Claude Esteban, Aguayo ou l'ambiguïté du réel, Galerie Jeanne Bucher, Paris, 1970, repris dans C. Esteban, L'Immédiat et l'Inaccessible, Galilée, 1978.
  • Claude Esteban, L'impatience et l'obscur, Galerie Jeanne Bucher, Paris, 1974, repris dans C. Esteban, Traces, figures, traversées, Galilée, 1985.
  • Jean-François Jaeger, Fermín Aguayo, Galerie Jeanne Bucher, Paris, 2000.
  • Aguayo, Éditions Cercle d'art, 2004 (repr. en coul. et textes de José Uriel, Jean-Louis Arnaud, Concepción Lomba Serrano, Juan Manuel Bonet, Anne de Staël, Jean-François Jaeger, Virginie Duval, et un entretien d'Aguayo avec Claude Esteban).
  • Fermín Aguayo. Exposición antológica, catalogue de l'exposition du Musée Reina Sofía, Madrid, 2005.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]