Ferenc Erkel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ferenc Erkel

alt=Description de l'image Erkel Ferenc Györgyi Alajos.jpg.
Naissance 7 novembre 1810
Gyula, Drapeau de la Hongrie Hongrie
Décès 15 juin 1893 (à 82 ans)
Budapest, Drapeau de la Hongrie Hongrie
Activité principale Compositeur, pianiste et chef d'orchestre
Formation Université de musique Franz-Liszt
Descendants Gyula Erkel,
Elek Erkel,
László Erkel,
Sándor Erkel

Ferenc Erkel (né le 7 novembre 1810 à Gyula et mort le 15 juin 1893 à Budapest) était un compositeur, pianiste et chef d'orchestre hongrois du XIXe siècle, père de l'opéra national.

Biographie[modifier | modifier le code]

Compositeur de l'hymne national hongrois d'après un poème de Ferenc Kölcsey (1790-1838) datant de 1828. Erkel remporte le concours de 1844 pour sa mise en musique. Elle est interprétée pour la première fois à l'Opéra National de Budapest, mais ne devient officielle qu'en 1903. Quatre de ses sept fils ont fait carrière dans la musique : Gyula (1842-1909), Elek (1843-1893), László (1845-1896) et Sándor (1846-1900).

Hymne national hongrois[modifier | modifier le code]

Le poème se compose de huit strophes mais est régulièrement réduit à la première lors des évènements officiels.

Bénis le Hongrois, ô Seigneur,
Fais qu’il soit heureux et prospère,
Tends vers lui un bras protecteur
Quand il affronte l’adversaire!
Donne à qui fut longtemps broyé,
Des jours paisibles et sans peines,
Ce peuple a largement payé
Pour les temps passés ou qui viennent.
(...)

Le poème Exhortation de Mihály Vörösmarty (1800-1855) mis en musique en 1843 par le compositeur Béni Egressy (1814-1851) tend à être considéré comme un second hymne national.

Reste fidèle à ta patrie,
Hongrois, c’est ton berceau.
De sa chair elle t’a nourri
Et sera ton tombeau.
Au vaste monde, ailleurs qu’en elle,
Pas de place pour toi.
À vivre et mourir là, t’appelle
Ton destin quel qu’il soit.
(...)

Opéras[modifier | modifier le code]

  • Bátori Mária (en deux actes, 1840) Mária Bátori est l'amante de László, fils de Coloman de Hongrie
  • Hunyadi László (en quatre actes, 1844)
  • Erzsébet (en trois actes, 1857, seul le second est de Erkel)
  • Bánk bán (en trois actes, 1861) Bánk bán est le conseiller du roi (Palatine) André II
  • Sarolta (en trois actes, 1862)
  • Dózsa György (en cinq actes, 1867)
  • Brankovics György (en quatre actes, 1874)
  • Névtelen hősök (en quatre actes, 1880, « les Héros anonymes »)
  • István király (en quatre actes, 1885, « le Roi Étienne », inspiré de la vie d'Étienne Ier de Hongrie)
  • Kemény Simon (fragments ; prévu pour comporter trois actes)

Liens externes[modifier | modifier le code]