Ferdinando Richardson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ferdinand Richardson [Ferdinando], de son vrai nom Sir Ferdinando Heybourne, est un compositeur anglais, né vers 1558 et mort à Tottenham (Middlesex) le 4 juin 1618.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de Thomas Tallis, Richardson devint valet de la Privy Chamber royale en 1587 dont il reçut une pension à partir de 1611.

C’est tout ce que l’on sait de ce compositeur amateur, si ce n’est qu’il est le dédicataire de Canzonets de Giles Farnaby publiés en 1598[1], qu'il ne fut apparemment pas instrumentiste, et qu'il ne composa que quelques pièces pour clavier.

Œuvres [2][modifier | modifier le code]

  • Pavane & Galliarde [I], avec « Variatio » (pour clavier, dans le Fitzwilliam Virginal Book)
  • Pavane & Galliarde [II], avec « Variatio » (pour clavier, dans le Fitzwilliam Virginal Book)
  • Pavane & Galliarde [III] (pour clavier, MS London, British Library Add. 30485)
  • Pavane & Galliarde [IV] (transcription pour clavier d’une œuvre de Thomas Morley, MS Cambridge, Fitzwilliam Museum, Mus. 782, 52.d.25)
  • Alman (pour clavier, MS London, British Library Add. 30485)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

R. Marlow, Sir Ferdinando Heybourne alias Richardson, dans Musical Times, CXV, 1974, 736.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. John Caldwell, The New Grove Dictionary of Music and Musicians, ed. St. Sadie, 1991, vol. 15, p. 842.
  2. John Caldwell, op. cit., id.