Ferdinando Richardson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ferdinand Richardson [Ferdinando], de son vrai nom Sir Ferdinando Heybourne, est un compositeur anglais, né vers 1558 et mort à Tottenham (Middlesex) le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de Thomas Tallis, Richardson devint valet de la Privy Chamber royale en 1587 dont il reçut une pension à partir de 1611.

C’est tout ce que l’on sait de ce compositeur amateur, si ce n’est qu’il est le dédicataire de Canzonets de Giles Farnaby publiés en 1598[2], qu'il ne fut apparemment pas instrumentiste, et qu'il ne composa que quelques pièces pour clavier.

Œuvres [3][modifier | modifier le code]

  • Pavane & Galliarde [I], avec « Variatio » (pour clavier, dans le Fitzwilliam Virginal Book)
  • Pavane & Galliarde [II], avec « Variatio » (pour clavier, dans le Fitzwilliam Virginal Book)
  • Pavane & Galliarde [III] (pour clavier, MS London, British Library Add. 30485)
  • Pavane & Galliarde [IV] (transcription pour clavier d’une œuvre de Thomas Morley, MS Cambridge, Fitzwilliam Museum, Mus. 782, 52.d.25)
  • Alman (pour clavier, MS London, British Library Add. 30485)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

R. Marlow, Sir Ferdinando Heybourne alias Richardson, dans Musical Times, CXV, 1974, 736.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. John Caldwell, op. cit., id.
  2. John Caldwell, The New Grove Dictionary of Music and Musicians, ed. St. Sadie, 1991, vol. 15, p. 842.
  3. John Caldwell, op. cit., id.

Liens externes[modifier | modifier le code]