Ferdinand de Brunswick-Lunebourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ferdinand de Brunswick-Lunebourg

Ferdinand (12 janvier 1721, Brunswick3 juillet 1792), duc de Brunswick-Lunebourg, général prussien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il servit d'abord sous Frédéric le Grand, roi de Prusse, puis commanda pour George II les troupes britanniques et hanovriennes dans la guerre de Sept Ans, 1757, s'empara de Minden et chassa les Français de la Hesse (1762). Il quitta le service à la paix (1763), et se consacre le reste de sa vie à la franc-maçonnerie, il est Grand maître au sein de la Stricte observance templière[1]) et à des pratiques théosophiques.

Il est également maître maçon au sein des Frères asiatiques.

Le savoisien Joseph de Maistre publie en 1782 le Mémoire au duc de Brunswick à l'occasion du convent maçonnique de Wilhelmsbad que doit présider le duc Ferdinand de Brunswick-Lunebourg.

Il a laissé des Mémoires, publiés seulement en 1858 à Leipzig par Ernst Julius Georg von dem Knesebeck.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Encyclopedia of Freemasonry, Part 2 By Albert G. Mackey, H. L. Haywood, p.1107, article "Congress of Wilhelmsbad"


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.