Ferdinand Löwe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ferdinand Löwe en 1898.

Ferdinand Löwe est un chef d'orchestre autrichien, né le à Vienne et mort le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Löwe commence sa carrière comme chef de l'Orchestre philharmonique de Munich à partir de 1896, l'année même de la mort de Bruckner dont il a été l'élève. En 1900, il fonde le Wiener Concertvereinsorchester, devenu en 1933 l'Orchestre symphonique de Vienne, et devient professeur au conservatoire de la capitale autrichienne. Il dirige également l'Académie de Musique de Vienne de 1918 à 1922.

En tant qu'élève et proche de Bruckner, il joue un rôle important pour faire connaître les œuvres du maître, en estimant parfois nécessaire, avec d'autres comme Franz Schalk, de pousser Bruckner à y apporter des retouches. Dans le cas de la Neuvième symphonie, Löwe qui en dirige en 1903 la création, apporte de lui-même à la partition des modifications et des altérations très importantes touchant à l'harmonie, l'orchestration et la dynamique, faisant même éditer sa version en 1906. Il faut attendre 1932 pour que la version originale soit enfin créée, sous la direction de Siegmund von Hausegger, et publiée par Orel.

Précédé par Ferdinand Löwe Suivi par
Hermann Zumpe
Chef principal, Orchestre philharmonique de Munich
1897–1898
Felix Weingartner
aucun
Chef principal, Orchestre symphonique de Vienne
1900–1925
Wilhelm Furtwängler
Georg Schnéevoigt
Chef principal, Orchestre philharmonique de Munich
1908–1914
Hans Pfitzner