Ferdinand Baeyens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le baron Ferdinand Baeyens (1837-1914) est un financier belge.

Fonctions[modifier | modifier le code]

  • En 1871 Il devient secrétaire de la Société générale de Belgique.
  • En 1874 il est nommé directeur de la Société générale de Belgique.
  • En 1892 il succède à Victor Tesch au poste de gouverneur de la Société générale de Belgique. C'est la première fois depuis l'histoire de la banque qu'un homme modeste accède à ce poste, jusqu'ici réservé aux grands notables. Dans cette période de crise, ses compétences et sa maîtrise de la finance vont lui permettre de développer des opérations de banque de dépôts, accentuant ainsi la vocation de banque mixte de la Société Générale. Il exercera son mandat jusqu'en 1913.

La direction de la Société générale de Belgique sous le mandat de Ferdinand Baeyens (1892-1913)[modifier | modifier le code]

Le conseil d'administration de l'Exposition Universelle de Bruxelles sous la présidence de Ferdinand Baeyens[modifier | modifier le code]

Faits anecdotiques[modifier | modifier le code]

  • Il aidera personnellement la baronne de Vaughan à sauver sa fortune lorsqu'elle devra quitter précipitamment la Belgique à la mort du Roi Leopold II. La baronne de Vaughan est devenue la maîtresse de Léopold II à 16 ans.
  • Ferdinand Baeyens gagnera la confiance de Léopold II de Belgique, même s'il a refusé de participer au colonialisme. Son anoblissement au titre de baron en 1904 en témoigne.

Sources[modifier | modifier le code]