Ferdinand-Jean Darier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Darier.

Jean Ferdinand Darier, né le 26 avril 1856 à Budapest (Hongrie) et mort en 1938 à Paris, est un médecin français, pathologiste et dermatologue.

Darier était un clinicien brillant et un pathologiste hors pair, qui a étudié avec Louis-Antoine Ranvier (1835-1922) au Collège de France. Il était le chef de file incontestable de la dermatologie française. Il a décrit nombre de maladies, la plus importante étant la maladie de Darier, une forme d'érythème qu'il identifia en 1889 sous le nom de psorodermose folliculaire végétante. Parmi les autres maladies qu'il a découvert, citons la kératose folliculaire (syndrome de Darier-White), l'acanthosis nigricans, le dermatofibrosarcome (maladie de Darier-Ferrand), l'érythème annulaire (erythema annularis), la sarcoïdose sous-cutanée (sarcoïdose de Darier-Roussy), et un signe, le signe de Darier observé en cas de mastocytose. De 1909 à 1922, il fut le président du département clinique de l'Hôpital Saint-Louis. Darier était l'un des "cinq grands" de l'École parisienne de Dermatologie, aux côtés d'Ernest Henri Besnier (1831-1909), de Louis-Anne-Jean Brocq (1856-1928), de Raymond Jacques Adrien Sabouraud (1864-1938) et de Jean Alfred Fournier (1832-1915).

Darier a écrit un important Traité de Dermatologie, publié en 1909, qui fut réédité plusieurs fois en France et traduit en espagnol, allemand et anglais. Il était également l'éditeur d'une importante encyclopédie dermatologique : Nouvelle Pratique Dermatologique, qui parut en huit volumes, à partir de 1936.

En plus de ses activités médicales, Darier a été maire de Longpont-sur-Orge, de 1925 à 1935.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • De l’artérite syphilitique. Paris, 1904.
  • Précis de dermatologie. Paris, 1909.

Lien externe[modifier | modifier le code]