Feng Bao 1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Feng Bao 1
Données générales
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Mission Orbite terrestre basse
Statut Retiré
Date des lancements 1972-1981
Lancements/Echecs 11/4
Masse 191,7 tonnes
Ergols N2O4/UDMH
Etages 2
Charge utile
Orbite terrestre basse 2,5 tonnes

Feng Bao 1 (chinois : 风暴, c'est-à-dire Tempête) ou FB-1 est un lanceur chinois utilisé entre 1972 et 1981 à 11 reprises pour placer en orbite notamment des satellites de reconnaissance. Ce lanceur, qui est développé à la même époque que la fusée Longue Marche 2 (LM-2) pratiquement identique doit sa brève existence à la période troublée de la Révolution culturelle. Il dérive comme LM-2 du missile balistique intercontinental FB-5 et a la capacité de placer une charge de 2,5 tonnes en orbite terrestre basse.

Historique[modifier | modifier le code]

Le lanceur Feng Bao 1 à partir du missile balistique intercontinental FB-5 est développé à Shanghai à compter de fin 1969 durant la période de la Révolution culturelle (1966-1976). À la même époque le lanceur Longue Marche 2 ayant les mêmes caractéristiques est développé à Pékin par le CALT qui avait déjà mis au point le lanceur léger Longue Marche 1. Le développement de Feng Bao 1 est liée à la position dominante de Jiang Qing, la femme de Mao Zedong, qui parvient à imposer contre toute logique la construction d'un deuxième lanceur dans la ville qui lui sert de bastion politique. Sa chute fin 1976 entraine l'arrêt de la construction du lanceur. Mais le site de Shangaï (aujourd'hui SAST) deviendra de nouveau le site de construction d'un lanceur lorsque la décision sera prise de réaliser la fusée Longue Marche 4 évolution de la Longue Marche 2 destinée à servir de lanceur de rechange au cas où le développement de la Longue Marche 3 échouerait[1].

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Les caractéristiques de FB-1 sont pratiquement identiques à celles du lanceur Longue Marche 2 et découlent directement du missile FB-5. Le lanceur, qui peut placer 2,5 tonnes en orbite terrestre basse, a une masse totale de 191,7 tonnes pour une hauteur de 33 mètres et un diamètre de 3,35 mètres. Il comprend deux étages tous deux propulsés par des moteurs fonctionnant avec un mélange d'ergols stockables Peroxyde d'azote/UDMH. Le premier étage d'une masse de 150,4 tonnes est propulsé par 4 moteurs YF-20A ayant une poussée totale de 268 tonnes au décollage et une impulsion spécifique au sol de 258 secondes. Le second étage a une masse de 38,3 tonnes et est propulsé par un moteur YF-22/23 ayant une poussée de 76 tonnes et une impulsion spécifique dans le vide de 295 secondes[1].

Historique des vols[modifier | modifier le code]

Le lanceur a été lancé à 11 reprises dont 4 échecs depuis le pas de tir LA-2B du Centre spatial de Jiuquan. Ces tirs comprennent 3 vols surborbitaux, 6 lancements du satellite de reconnaissance JSSW qui n'a pas connu de suite et deux lancements de satellites scientifiques de la série Shi Jian[1]

Date / Heure UTC Numéro de série Charge utile NSSDC-ID Remrques
10 aout 1972 00h32 701-02 Shiyan Peizhong 1972-S281 Vol surborbital altitude 200 km
18 septembre 1973 12h12 701-03 JSSW-1 1973-F07 Échec au lancement
12 juillet 1974 13h55 701-04 JSSW 2 1974-F05 Échec : lanceur détruit à la suite d'une perte du contrôle d'orientation
26 juillet 1975 13h30 701-05 JSSW 3 1975-050
16 décembre 1975 09h21 701-06 JSSW 4 1975-119
30 aout 1976 11h45 701-07 JSSW 5 1976-087
10 novembre 1976 09h05 701-08 JSSW 6 1976-F03 Échec
14. septembre1977 00h15 701(II)-01 1977-S246 Vol surborbital altitude 200 km
15 avril 1978 16h39 701(II)-02 1978-S112 Vol surborbital altitude 200 km
27 juillet 1979 21h28 XCZ-1-02 Shi Jian 2 1979-F02 Échec lié à un mauvais fonctionnement du second étage
19 septembre 1981 21h28 XCZ-1-02 Trois satellites Shi Jian:
SJ 2 / SJ 2A / SJ 2B
1981-093

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (fr)Mark Wade, « FB-1 », Astronautix.com (consulté le 19/1/2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]