Feng-hsiung Hsu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Feng-hsiung Hsu (en cantonais : 許峰雄 (Xǔ Fēng Xióng), né en 1959[1], est un informaticien rendu célèbre par sa participation comme architecte principal au projet d'ordinateur d'échecs Deep Blue, qui a vaincu le champion du monde Garry Kasparov en 1997.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il commence son travail de fin d'études à l'université Carnegie-Mellon dans le domaine des ordinateurs d'échecs en 1985[2].

En 1988, il fait partie de l'équipe Deep Thought qui réalise pour la première fois un ordinateur capable de jouer au niveau d'un grand maître international[3].

En 1989, il est engagé par IBM pour réaliser un ordinateur dédié au jeu d'échecs et décroche un doctorat de l'université Carnegie-Mellon cum laudae.

En 1991, l'ACM lui décerne le prix Grace Murray Hopper pour son travail sur Deep Blue. En 1996, le superordinateur est défait par le champion du monde Garry Kasparov, mais un match revanche est organisé l'année suivante. Pour cette occasion, Hsu avait continué à travailler sur l'ordinateur et sa puissance de calcul avait été doublée, et la machine rebaptisée Deeper Blue. En mai 1997, Kasparov perd le match en six parties (2,5-3,5).

Avant de rejoindre l'équipe Deep Blue, Hsu avait participé à bien d'autres projets d'ordinateur d'échecs, à commencer par ChipTest, un processeur simple dédié au jeu d'échecs, qui se basait sur les travaux antérieurs de Ken Thompson sur Belle, et très différent d'un autre ordinateur conçu à l'université Carnegie-Mellon, HiTech, sous la direction de Hans Berliner et qui comportait 64 processeurs pour le générateur de coups au lieu d'un seul dans le projet de Hsu.

Hsu poursuivit ses efforts pour créer des ordinateurs de plus en plus puissants : Deep Thought, puis Deep Blue.

Hsu travaille à présent pour Microsoft Research Asia à Pékin et serait impliqué dans un projet d'ordinateur jouant au jeu de go[4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Behind Deep Blue: Building the Computer that Defeated the World Chess Champion. Princeton University Press, 2002. (ISBN 0-691-09065-3)
    • (en) Review sur ChessBase.com

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Hsu, Feng-hsiung, 1959- » sur authorities.loc.gov/ (Library of Congress Authorities)
  2. IBM. "IBM Research Scientist: Feng-Hsiung Hsu." 2007. February 26, 2007.[1]
  3. Computer History Museum. "Defeating the World Chess Champion." February 24, 2007. [2]
  4. "Cracking Go: Brute-force computation has eclipsed humans in chess, and it could soon do the same in this ancient Asian game," by Feng-hsiung Hsu, IEEE Spectrum, October 2007

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]