Fenêtre de Johari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La fenêtre de Johari est une méthode de représentation de la communication entre deux entités. Elle a été créée par Joseph Luft et Harrington Ingham en 1955[1]. Le mot "Johari" est d'ailleurs tiré des premières lettres des prénoms de ses inventeurs[2]. Elle est basée sur une approche de programmation neuro-linguistique (PNL), et est utilisée principalement en marketing et en formation de commerciaux.

La fenêtre de Johari sert à classer les différentes informations sur une personne :

  • Les informations dont la personne dispose sur elle-même (zone publique et cachée)
  • Les informations dont elle ne dispose pas (zone aveugle et zone inconnue)

Son utilisation en formation/séminaire, se révèle être un outil, un repère structurel favorisant la connaissance de soi et la connaissance de ce que les autres perçoivent et savent de nous.


Représentation de la fenêtre de Johari
zone publique
connu de moi et des autres
zone aveugle
connu seulement des autres
zone cachée
connu seulement de moi
zone inconnue
inconnu de moi et des autres

Références[modifier | modifier le code]

  1. Luft J and Ingham H. (1955). The Johari Window: a graphic model for interpersonal relations, University of California Western Training Lab.
  2. http://www.ledicodumarketing.fr/definitions/fenetre-de-johari-de-luft-ingham.html