Felix Gmür

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Felix Gmür
Image illustrative de l'article Felix Gmür
Biographie
Naissance 7 juin 1966
Lucerne
Ordination sacerdotale 30 mai 1999
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 16 janvier 2011
Dernier titre ou fonction Évêque de Bâle
Évêque de Bâle
Précédent Kurt Koch
Autres fonctions
Fonction religieuse
  • Membre de la CES
  • Secrétaire général de la CES de 2006 à 2010

Blason
« Intelligentes quae sit voluntas Domini »
« Comprenez ce que le Seigneur attend de vous »
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Felix Gmür, né le 7 juin 1966 à Lucerne, est un évêque suisse de l'Église catholique romaine. Évêque de Bâle depuis le 23 novembre 2010. Il succède au Card. Kurt Koch à la tête du diocèse de Bâle. Il est docteur en philosophie et licencié en théologie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Felix Gmür commence à étudier la philosophie à la faculté de philosophie de l'université de Munich en 1986. Il obtient sa licence en philosophie au Centre Sèvres de Paris en 1990. Suite à sa licence en philosophie, il étudie la théologie à l'université de Fribourg et celle de Munich, obtenant sa licence en théologie en 1994.

Poursuivant avec un doctorat en philosophie à Munich, obtenu en 1997, il étudie en parallèle l'histoire de l'art.

Pendant ses études à Munich, il est séminariste au Séminaire diocésain du diocèse de Munich "Herzogliches Georgianum".

En 1997, il entreprend son stage pastoral dans le Diocèse de Bâle, en travaillant d'abord comme assistant pastoral et plus tard comme un diacre dans la paroisse de S. Antonio à Bâle. Il est ordonné prêtre le 30 mai 1999 à Lucerne pour le Diocèse de Bâle.

Après son ordination presbytéral, il devient vicaire, puis administrateur de la paroisse de Saint- Antonio à Bâle jusqu'en 2001.

Reprenant ensuite des études d'exégèse à l'Université pontificale Grégorienne à Rome.

De 2004 à 2006 il est nommé vice-recteur du grand séminaire du Diocèse de Bâle, à Lucerne, tout en travaillant dans les paroisses Menzingen et Neuheim.

Il est secrétaire général de la conférence des évêques suisses, de 2006 à nomination en tant qu'évêque de Bâle.

Évêque[modifier | modifier le code]

Élu le 8 septembre 2010 par le chapitre de la cathédrale de Soleure, puis confirmé par la pape Benoît XVI le 23 novembre 2010. Il a été ordonné le 16 janvier 2011 en l'église d'Olten par le cardinal Kurt Koch, assisté par les évêques Norbert Brunner, évêque de Sion et Robert Zollitsch, évêque de Fribourg-en-Brisgau.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]