Felix Blumenfeld

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Felix Blumenfeld

Felix Mikhaïlovitch Blumenfeld (en russe : Феликс Михайлович Блуменфельд), né le 19 avril 1863 [7 avril] et mort le 21 janvier 1931, est un compositeur, chef d'orchestre, enseignant et pianiste russe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît à Kovalevka, dans le gouvernorat de Kherson de l’Empire russe (qui fait partie aujourd’hui de la ville de Kirovohrad, en Ukraine), d’un père autrichien et d’une mère polonaise. Il étudie la composition au Conservatoire de Saint-Pétersbourg sous la férule de Rimski-Korsakov et le piano avec Fedor Stein de 1881 à 1885. Puis il enseigne lui-même dans ce conservatoire, de 1885 à 1918, tout en étant également chef d’orchestre au Théâtre Mariinsky.

Ce théâtre est le lieu des premières présentations des œuvres de son mentor, Rimski-Korsakov. Blumenfeld dirige également la première représentation en Russie de Tristan et Isolde, l’opéra de Richard Wagner.

En 1908, il dirige à Paris la première de Boris Godounov, l’opéra de Modeste Moussorgski.

De 1918 à 1922, il est à la tête de l’Université nationale du théâtre, du film et de la télévision de Kiev, où Vladimir Horowitz figure parmi ses élèves. En 1922, il retourne au Conservatoire de Moscou, où il enseigne jusqu’à sa mort. Parmi ses élèves figurent Simon Barere, Maria Yudina et Maria Grinberg. Il meurt à Moscou.

En tant que pianiste, il a joué beaucoup de compositions de ses contemporains russes. Ses compositions, qui montrent l’influence de Frédéric Chopin et Piotr Ilitch Tchaïkovski, comprennent une symphonie, des œuvres pour piano solo, un Allegro de concert pour piano et orchestre et des lieder. Ses œuvres pour piano solo, virtuoses, jouissent actuellement d’une forme de renaissance.

Felix Blumenfeld était l’oncle de Heinrich Neuhaus et Karol Szymanowski.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Source[modifier | modifier le code]