Felix Bernstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bernstein.
Felix Bernstein

Felix Bernstein (14 février 1878 à Halle en Allemagne – 3 décembre 1956 à Zurich en Suisse) est un mathématicien allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1934 il doit quitter son pays pour les États-Unis, mais revient en Europe après la guerre.

Il est bien connu pour le théorème de Cantor-Bernstein qu'il a démontré en 1897 sur l'équivalence des ensembles, mais il l'est moins pour son apport à la génétique où il a démontré en 1924 par analyse statistique la validité du modèle d'héritage du groupe sanguin par locus à allèles multiples. Bernstein a été un élève de Georg Cantor.

Il travaille pour le ministre des Finances Matthias Erzberger entre août 1919 et janvier 1920, élaborant un projet d'emprunt sur plan d'épargne[1].

Note et références[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Felix Bernstein » (voir la liste des auteurs)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ouvrage sous la direction de Josiane Olff-Nathan, La science sous le Troisième Reich, éditions du Seuil, 1993, p. 61.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]