Felipe de Borbón y Grecia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Philippe de Bourbon.

Felipe de Borbón y Grecia

Description de cette image, également commentée ci-après

Le prince des Asturies en 2012.

Titre

Prince héritier d'Espagne[1]

Depuis le
(&&&&&&&&&&01402538 ans, 4 mois et 24 jours)

Prédécesseur Juan Carlos, prince d'Espagne[2]
Biographie
Titulature Prince des Asturies
Prince de Gérone
Duc de Montblanc
Comte de Cerbère
Seigneur de Balaguer
Prince de Viane
Dynastie Maison de Bourbon
Nom de naissance Felipe Juan Pablo de Todos los Santos de Borbón y Grecia
Naissance (46 ans)
Madrid (Espagne)
Père Juan Carlos Ier
Mère Sophie de Grèce
Conjoint Letizia Ortiz Rocasolano
Enfants Leonor de Borbón
Sofía de Borbón
Résidence Palais de la Zarzuela

Signature

Signature de Felipe de Borbón y Grecia
Description de cette image, également commentée ci-après

Princes héritiers d'Espagne

Le prince Felipe[3], prince des Asturies (en espagnol : Felipe Juan Pablo Alfonso de Todos los Santos de Borbón y Grecia), est né à Madrid le , troisième enfant et seul fils de Juan Carlos de Borbón (1938), futur prince puis roi d'Espagne sous le nom de Juan Carlos Ier, et de son épouse Sofía de Grèce (1938), fille de Paul Ier, roi des Hellènes, (de la maison d'Oldenbourg) et de Frederika de Hanovre (de la maison d'Este). Il est le descendant direct de Louis XIV, roi de France, ainsi que de Louis IX.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

LL. AA. RR. le prince et la princesse des Asturies lors de la Pascua Militar, à proximité du Palais d'Orient, le .

Le à Madrid, le prince des Asturies a épousé Letizia Ortiz Rocasolano (1972), journaliste espagnole, dans une cérémonie médiatisée.

Le couple vit dans le complexe du palais de la Zarzuela, mais en dehors du bâtiment historique occupé encore par ses parents, dans une résidence de 3 150 m² de construction récente.

Il a deux enfants :

L'infante Leonor est actuellement en seconde position à la succession au trône d'Espagne derrière son père. Elle porte les titres d'Altesse royale et d'Infante d'Espagne. Cette petite fille peut un jour prétendre à la Couronne espagnole, mais elle ne conservera ce rang que si elle n'a que des sœurs, car un garçon même né après elle prendrait sa place. Cette situation pourrait changer car José Luis Rodríguez Zapatero, président du gouvernement de 2004 à 2011, avait annoncé, lors de son investiture, son intention de modifier les règles constitutionnelles concernant la succession au trône d'Espagne. Il en est question dans un pays où l'égalité des sexes a une importance capitale. Or, toute révision des lois de la succession exige un processus constitutionnel extrêmement ardu.

L'infante Sofía, ainsi prénommée en hommage à sa grand-mère paternelle, la reine Sofía, prend la troisième place dans l'ordre de succession au trône espagnol. Comme sa sœur, elle porte le prédicat d'altesse royale et le titre d'infante d'Espagne.

Ascendance[modifier | modifier le code]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
8. Alphonse XIII d'Espagne
 
 
 
 
 
 
 
4. Juan de Borbón y Battenberg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
9. Victoire-Eugénie de Battenberg
 
 
 
 
 
 
 
2. Juan Carlos Ier d'Espagne
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
10. Charles de Bourbon-Siciles
 
 
 
 
 
 
 
5. María de las Mercedes de Bourbon-Siciles
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
11. Louise d'Orléans
 
 
 
 
 
 
 
1. Felipe de Borbón y Grecia
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
12. Constantin Ier de Grèce
 
 
 
 
 
 
 
6. Paul Ier de Grèce
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
13. Sophie de Prusse
 
 
 
 
 
 
 
3. Sofía de Grèce
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
14. Ernest-Auguste III de Hanovre
 
 
 
 
 
 
 
7. Frederika de Hanovre
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
15. Victoria-Louise de Prusse
 
 
 
 
 
 

Titulature[modifier | modifier le code]

Titres[modifier | modifier le code]

Felipe fut titré comme suit par son père (devenu roi en 1975) le , en accord avec le décret royal et « avec la tradition espagnole sur les titres et dénominations correspondant à l'héritier de la Couronne »[4] :

À 13 ans Felipe prononce son premier discours officiel en public à Oviedo. Le , jour de ses 18 ans, Felipe a prêté serment à la Constitution espagnole, en signe d'attachement à la démocratie. Selon la tradition de la monarchie espagnole, tout semble indiquer que le prince des Asturies doive régner sous le nom de Philippe VI[5].

Chronologie[modifier | modifier le code]

  •  : Son Altesse royale l'infant Felipe de Borbón y Grecia (naissance)
  •  : Son Altesse royale le prince des Asturies, prince de Gérone, duc de Montblanc, comte de Cerbère, seigneur de Balaguer, prince de Viane (actuel)

Formation militaire et universitaire[modifier | modifier le code]

Le prince Felipe a suivi une formation militaire dans les garnisons suivantes :

  • Académie générale militaire de Saragosse
  • École navale militaire
  • Académie générale de l'Air

Après avoir terminé sa formation militaire, il a entamé des études universitaires de droit à l'Université autonome de Madrid et un master en relations internationales à la Edmund Walsh School of Foreign Service de l'Université de Georgetown. Il aime beaucoup le ski. Lors des Jeux olympiques de 1992, il fut porte-drapeau de l'équipe olympique espagnole. Il participa à la compétition de voile, terminant en 6e position dans la catégorie Soling pour laquelle il a obtenu un diplôme olympique. Il est actuellement :

  • Lieutenant-colonel du Corps général d'infanterie de l'Armée de terre,
  • Capitaine de frégate du Corps général de la Marine,
  • Lieutenant-colonel du Corps général de l'Armée de l'air.

Il parle espagnol, catalan, anglais, français et un peu le grec, langue de sa mère.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Titré prince des Asturies le 22 janvier 1977.
  2. Le roi Juan Carlos a été « prince des Asturies » de droit de 1941 à 1975, titre dynastique attribué par son père, le comte de Barcelone, prétendant au trône d'Espagne depuis la mort d'Alphonse XIII. Parallèlement, le général Franco a octroyé le titre inédit de prince d'Espagne au « prince des Asturies ».
  3. Il est très rarement désigné par son nom francisé Philippe (ou nom complet francisé Philippe Jean Paul Alphonse de Tous les Saints de Bourbon)
  4. Dictamen sobre el título Príncipe de Gerona, Juan Ferrando Badía
  5. En espagnol Felipe VI.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Précédé par Felipe, prince des Asturies Suivi par
Juan Carlos
Héritier présomptif du trône d’Espagne
(depuis 1975)
Actuel héritier
Alphonse (indirectement)
Prince des Asturies
(depuis 1977)
Actuel prince des Asturies