Felipe Guaman Poma de Ayala

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Felipe Guamán Poma de Ayala (San Cristóbal de Suntuntu, province de Lucanas, département d'Ayacucho (Pérou), 1530~1550? - , ? 1615?) est un chroniqueur indigène du Pérou de l'époque de la conquête des Amériques.

Autoportrait de Felipe Guamán Poma de Ayala (Nueva Coronica y Buen Gobierno).

Œuvre[modifier | modifier le code]

Son œuvre intitulée El primer nueva corónica y buen gobierno (Nouvelle chronique et bon gouvernement), achevée vers 1615, est une longue supplique adressée au roi d'Espagne, abondamment illustrée, et dont les dessins décrivent avec un luxe de détails les terribles conditions de vie des habitants autochtones du Pérou après la destruction de l'empire inca. Cette œuvre n'a été connue que trois cents ans après sa rédaction, après sa découverte en 1908 dans les archives de la Bibliothèque royale du Danemark ; on se perd en conjectures sur le cheminement qui l'y avait amenée.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Garcia-Castellon, Manuel. Guaman Poma de Ayala, pionero de la Teologia de la Liberacion. Madrid: Editorial Pliegos, 1991. Voir aussi édition électronique en:

http://www.ensayistas.org/critica/liberacion/castellon/

Liens externes[modifier | modifier le code]