Felipe Camiroaga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Felipe Camiroaga
Image illustrative de l'article Felipe Camiroaga
Felipe Camiroaga en 2009.

Nom de naissance Felipe Humberto Camiroaga Fernández
Date de naissance 8 octobre 1966
Lieu de naissance Santiago, province de Santiago, Flag of the Metropolitan Region, Chile.svg Région métropolitaine de Santiago, Drapeau du Chili Chili
Date de décès 2 septembre 2011 (à 44 ans)
Lieu de décès Juan Fernández, région de Valparaíso
Drapeau du Chili Chili
Nationalité Chilienne
Langue Espagnol chilien
Émissions Buenos días a todos (1992, 2005-2011)
Animal nocturno (2006-2011)
Chaîne Televisión Nacional de Chile

Felipe Humberto Camiroaga Fernández (né à Santiago, le 8 octobre 1966 et mort en mer dans un accident aérien le 2 septembre 2011 au large de l’archipel Juan Fernández) était un animateur de télévision et comédien chilien, surnommé le halcón de Chicureo — le faucon de Chicureo — une zone semi-rurale de Santiago où a vécu l’animateur. Il animait les programmes Buenos días a todos et Animal nocturno sur TVN.

Le 2 septembre 2011, Camiroaga voyageait en avion militaire avec une équipe du programme Buenos días a todos lorsque l'avion a disparu des écrans de contrôle au-dessus de l'Archipel Juan Fernández[1] après deux tentatives infructueuses pour se poser sur la piste de l'aéroport de l'île. Des débris de l'avion ont été retrouvés en mer. Au lendemain de la disparition de l'avion, les autorités chiliennes déclarent qu’il n’y a pas de survivants[2]. Le président de la République Sebastián Piñera décrète deux jours de deuil national, pour les 5 et 6 septembre, suite à cette catastrophe aérienne qui coûta la vie à 21 personnes. Le 9 septembre 2011 ont trouvé le corps sans vie du présentateur et d'autres 6 personnes.

Cinéma[modifier | modifier le code]

  • Pretendiendo (2006) - Pepe

Télévision[modifier | modifier le code]

Programmes[modifier | modifier le code]

Telenovelas[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Venecia (2000)

Références[modifier | modifier le code]