Felice Varesi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Felice Varesi

Description de l'image  Felice Varesi Litho.jpg.
Naissance 1813
Calais
Décès 13 mars 1889
Milan
Activité principale Chanteur d'opéra
Baryton
Style opéra
Lieux d'activité Italie, Royaume-Uni
Années d'activité années 1830 - années 1860

Felice Varesi (181313 mars 1889) est un chanteur d'opéra (baryton) italien né en France, dont la carrière s'étend des années 1830 aux années 1860.

Biographie[modifier | modifier le code]

Spécialisé au départ dans les bel canto de Gaetano Donizetti, Felice Varesi commence sa carrière à Varèse en 1834 puis chante à Faenza, Florence, Modène, Rome, Pérouse et Gênes. En 1841 il chante à La Scala, à Milan et de 1842 à 1847 il est demandé à Vienne où il apparait au Kärntnertortheater. Il y crée le rôle d'Antonio dans Linda di Chamounix de Donizetti, et apparait dans plusieurs autres opéras de ce compositeur.

En 1844 il interprète Don Carlo dans Ernani à Padoue, son premier opéra de Verdi, puis plus tard chante le rôle du Doge dans I due Foscari de Verdi. En 1847, à Florence, il crée le rôle titre dans Macbeth de Verdi, puis, en 1851 à La Fenice, Venise, celui de Rigoletto de Verdi et en 1853 celui de Germont dans La traviata de Verdi. (Varesi n’aime pas le personnage de Germont mais chante le rôle malgré tout).

Il part à Londres en 1864 pour jouer Rigoletto — probablement son rôle le plus connu — à Her Majesty's Theatre.

Felice Varesi est connu pour son intelligence, sa musicalité, son jeu d'acteur et pour l'exceptionelle qualité de sa voix. Il ouvre la voix pour la génération suivante d'interprètes d'opéra de Verdi comme les barytons Francesco Graziani, Leone Giraldoni (en) et Antonio Cotogni, son rival contemporain étant Giorgio Ronconi (le créateur de Nabucco de Verdi).

Varesi est marié à la soprano Cecilia Boccabadatti Gazzudo. Leur fille, Elena (1844-1920), aussi une soprano, ouvre une école de chant à Chicago à sa retraite de la scène.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]