Felice Torelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Torelli.
La Vierge, l'Enfant Jésus et Saintes, c 1700

Felice Torelli (Vérone, 1667 - Bologne, 1748) est un peintre italien baroque de l'école bolonaise, actif à la fin du XVIIe et dans la première moitié du XVIIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans une famille d'artistes à Vérone, avec son frère Giuseppe Torelli, violoniste et compositeur de concertos, son fils le peintre Stefano Torelli et sa femme Lucia Casalini (1677-1761), portraitiste de renom, il commence son apprentissage chez Santo Prunati à Vérone puis chez Giovanni Gioseffo dal Sole à Bologne.

En 1710, Torelli est l'un des fondateurs de l'Accademia Clementina de Bologne, dont Giuseppe Maria Crespi est membre.

Giovanni Domenico Ferretti vint pour travailler avec lui à Bologne.

Parmi les élèves de Torelli dans cette académie, on trouve les frères Ubaldo et Gaetano Gandolfi.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Pinacothèque Tosio Martinengo de Brescia :
    • Ercole che protegge le figlie di Licomede, huile sur toile
    • Il centauro Nesso rapisce Deianira, huile sur toile
  • Retables d'églises de Bologne et d'autres villes italiennes :
    • San Girolamo e il Beato Colombini fondatore dell’ordine delle gesuate (1723), oratoire della SS. Trinità
    • Martyre de Saint Maurelius, cathédrale de Ferrare
    • Stigmatisation de sainte Thérèse d'Avila
    • Rebecca au puits
    • Apparition de la Vierge à San Giovanni Nepomuceno
  • Vierge à l'Enfant avec anges et saints, Chiesa del Suffragio, Fano
  • Saint Pierre martyr, Detroit Institute of Arts
  • Le Sacrifice d'Iphigénie, collection privée

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

  • x

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]