Fejervarya limnocharis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fejervarya limnocharis est une espèce d'amphibiens de la famille des Dicroglossidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre en Indonésie, au Brunei, à Singapour, en Malaisie, en Thaïlande, en Birmanie, au Laos, au Cambodge et au Viêt Nam[1].

Description[modifier | modifier le code]

Fejervarya limnocharis
Fejervarya limnocharis

Fejervarya limnocharis mesure de 39 à 43 mm[2]. Son dos est brun-gris ou vert olive parfois tacheté de rouge carmin ; une tache sombre en forme de "V" est présente entre les yeux. Une bande latérale jaune est généralement présente. Son ventre est blanc et la gorge des mâles est tachetée de brun.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Des analyses moléculaires ont démontré que Fejervarya limnocharis tel que traditionnellement considérée formait un complexe d'espèces[3],[4].

Les populations de Chine, de Taïwan et du Japon ont été identifiées comme Fejervarya kawamurai et Fejervarya multistriata. Celles des Philippines, du Bangladesh, d'Inde, du Népal, du Sri Lanka et du Pakistan ne peuvent être attribuées une espèce avant analyses.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Gravenhorst, 1829 : Deliciae Musei Zoologici Vratislaviensis (Reptilia Musei Zoologici Vratislaviensis. Recensita et Descripta). Fasciculus Primus, continens Chelonions et Batrachia: I-XIV. Leopold Voss, Leipzig (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Amphibian Species of the World, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. AmphibiaWeb, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  3. Sumida, Kotaki, Islam, Djong, Igawa, Kondo, Matsui, de Silva, Khonsue & Nishioka; 2007 : Evolutionary relationships and reproductive isolating mechanisms in the Rice Frog (Fejervarya limnocharis) species complex from Sri Lanka, Thailand, Taiwan and Japan, inferred from mtDNA gene sequences, allozymes, and crossing experiments. Zoological Science, vol. 24, p. 547-562 (texte intégral).
  4. Kotaki, Kurabayashi, Matsui, Khonsue, Djong, Tandon & Sumida, 2008 : Genetic Divergences and Phylogenetic Relationships Among the Fejervarya limnocharis Complex in Thailand and Neighboring Countries Revealed by Mitochondrial and Nuclear Genes. Zoological Science, vol. 25, p. 381-390 (texte intégral).