Stade de Feyenoord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Feijenoord Stadion)
Aller à : navigation, rechercher
Stade de Feyenoord
{{#if:
Stade de catégorie 4
Stade de catégorie 4
Généralités
Surnom(s) De Kuip (La Cuvette)
De Voetbaltempel (Le Temple de football)
De Tempel aan de Maas (Le Temple-sur-Meuse)
Nom complet Stadion Feijenoord N.V.
Adresse Van Zandvlietplein 1
3077 AA Rotterdam
Coordonnées 51° 53′ 38″ N 4° 31′ 24″ E / 51.893894, 4.523253 ()51° 53′ 38″ Nord 4° 31′ 24″ Est / 51.893894, 4.523253 ()  
Construction et ouverture
Début construction 1935
Ouverture 23 juillet 1937
Architecte Leendert van der Vlugt, Johannes Brinkman (1937)
Broekbakema (1994)
Rénovation 1994
Utilisation
Clubs résidents Feyenoord Rotterdam
Équipe des Pays-Bas de football
Propriétaire Stadion Feijenoord N.V.
Équipement
Capacité 51 577

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

(Voir situation sur carte : Pays-Bas)
Stade de Feyenoord

Géolocalisation sur la carte : Hollande-Méridionale

(Voir situation sur carte : Hollande-Méridionale)
Stade de Feyenoord

Géolocalisation sur la carte : Rotterdam

(Voir situation sur carte : Rotterdam)
Stade de Feyenoord

Le stade de Feyenoord (en néerlandais : Stadion Feijenoord, communément appelé De Kuip) est un stade de football situé dans le quartier du même nom à Rotterdam. Érigé pour le club local Feyenoord[1], il est inauguré le 27 mars 1937.

L’enceinte peut accueillir 51 577 spectateurs. Surnommé De Kuip (la cuvette, ou le chaudron) par les fans du Feyenoord, ce stade a longtemps été le plus grand des Pays-Bas.

Histoire[modifier | modifier le code]

Construction[modifier | modifier le code]

Le projet de stade voit le jour dans les années 1930. Il est rendu nécessaire par l'engouement populaire et les premiers succès du club, champion des Pays-Bas en 1924 et 1928. Le président de Feyenoord, Leen van Zandvliet, confie le projet aux architectes Brinkman et Van de Vlugt, connus pour avoir construit l'usine Van Nelle de Rotterdam en employant les matériaux emblématiques de l'architecture moderne, l'acier, le verre et le béton.

De forme elliptique, le stade comporte deux étages de tribunes offrant une vue dégagée sur l'aire de jeu à la manière du stade londonien d'Highbury et de sa nouvelle tribune ouest, datant de 1931, ou du Yankee Stadium, stade de l'équipe de baseball des New-York Yankees, inauguré en 1923. Les éléments porteurs et les escaliers d'accès sont rejetés en périphérie de l'enceinte, l'étage supérieur des tribunes est construit avec un porte-à-faux important et, comme au Yankee Stadium, aucun poteau ne vient obstruer la vue des spectateurs. Ce principe sera ensuite repris dans de nombreux stades, comme le Nou Camp du FC Barcelone, inauguré en 1957. À l'origine seule une partie des tribunes est couverte. L'équipe Belge de Beerschot est invitée à disputer le match d'inauguration, qui se termine sur le score de 5 à 2 en faveur du club local, le premier but du match étant marqué par Leen Vente.

Améliorations et rénovations[modifier | modifier le code]

Un système d'éclairage composé de quatre mâts est inauguré lors du match opposant Feyenord et les Bolton Wanderers le 27 novembre 1957. Depuis la rénovation ayant eu lieu en 1994 un nouveau toit couvre toute la surface des tribunes, qui ne comportent plus que des places assises. Un bâtiment supplémentaire, abritant des bureaux, le musée du club et un restaurant, a été construit parallèlement à la tribune latérale côté est (Maastribune). À cette occasion le stade est officiellement rebaptisé De Kuip.

Événements[modifier | modifier le code]

Événements culturels[modifier | modifier le code]

De Kuip a abrité de nombreux concerts, parmi les artistes qui s'y sont produits on peut citer entre autres Bob Dylan et Eric Clapton en 1978, les Rolling Stones en 1982, puis lors des tournées des années 90 et 2000, David Bowie en 1983 et 1987, U2 en 1987, 1993 et 1997, Madonna en 1987 et 1990, Pink Floyd en 1988 et 1994, Michael Jackson en 1988 et 1992, Dire Straits en 1992 ou Bruce Springsteen en 1985.

Compétitions nationales[modifier | modifier le code]

Les finales de la coupe des Pays-Bas se tiennent au Kuip sans interruption depuis 1989, Feyenoord y a pris part pour la dernière fois le 1er juin 2003 (battu 4 à 1 par Utrecht).

Compétitions internationales[modifier | modifier le code]

Le Feyenoord Stadion accueille sa première finale européenne le 15 mai 1963, devant 49 000 spectateurs Tottenham s'impose 5 à 1 face à l'Atlético de Madrid en finale de la coupe des vainqueurs de coupes. Neuf autres finales de coupes européennes ont été disputées au Kuip et le Feyenoord Rotterdam a la particularité d'avoir joué deux finales de Coupe UEFA dans son stade.

Les dix finales européennes (clubs) disputées au Feyenoord Stadion :

Quatre rencontres se sont déroulées au Feyenoord Stadion durant l'Euro 2000, dont deux matchs de l'équipe des Pays-Bas qui s'y est imposée face au Danemark et à la Yougoslavie. Lors de la finale du 2 juillet, qui se tient également à Rotterdam, la France est sacrée championne d'Europe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le stade et le club portaient à l'époque tout deux le nom du quartier (Feijenoord) mais le club a été rebaptisé Feyenoord en 1973.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]