Fedora (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fedora.

Fedora

Titre original Fedora
Réalisation Billy Wilder
Scénario Billy Wilder
I.A.L. Diamond
Tom Tryon
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France FranceAllemagne de l'Ouest Allemagne de l’Ouest
Genre Drame

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Fedora est un film franco-allemand de Billy Wilder, réalisé en 1978.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Fedora commence par la fin : on apprend la mort de Fedora en même temps que le héros, William Holden, un scénariste-producteur indépendant sur le déclin. Holden se souvient que, quelques semaines plus tôt, il avait tenté d'aller jusqu'à l'île où vivait recluse Fedora pour lui proposer de faire son comeback dans une nouvelle version d'Anna Karenine qu'il souhaitait produire.

Mais, alors que Fedora, qu'il est arrivé à joindre difficilement, parce qu'elle vit entourée de gens étranges qui semblent l'isoler du reste du monde, voulait faire ce film, son entourage s'y est opposé et l'a empêchée de tourner.

On revient à l'enterrement du début du film, et la deuxième partie commence : à midi, l'hôtel particulier où est exposé le corps de Fedora ferme. Le scénariste-producteur refuse de partir et exige des explications des organisateurs (l'entourage de Fedora).

La deuxième partie est un nouveau flashback, du point de vue de l'entourage de Fedora.

Analyse[modifier | modifier le code]

Il s'agit de l'avant-dernier film de Wilder. Le scénariste est I.A.L. Diamond, scénariste attitré de Wilder. De même que Boulevard du crépuscule, le film raconte l'histoire d'une star déchue du cinéma incarnée par une authentique gloire déchue du muet, Gloria Swanson, Fedora raconte l'histoire d'une star déchue retirée dans une île grecque.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]