Fay Holden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Holden.

Fay Holden

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Vers 1940 (photo promotionnelle)

Nom de naissance Dorothy Fay Hammerton
Naissance 26 septembre 1893
Birmingham
Angleterre, Royaume-Uni
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Décès 23 juin 1973 (à 79 ans)
Los Angeles
Californie, États-Unis
Profession Actrice
Films notables L'amour frappe André Hardy (1938)
Souvenirs (1941)
Le Passage du canyon (1946)
Samson et Dalila (1949)

Fay Holden est une actrice anglaise, née Dorothy Fay Hammerton le 26 septembre 1893 à Birmingham (Angleterre), morte le 23 juin 1973 à Los Angeles (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle débute au théâtre dans son pays natal puis, installée définitivement aux États-Unis vers la fin des années 1920, joue à Broadway (New York) dans deux pièces (en 1927 et 1929), le tout sous le premier pseudonyme de Gaby Fay.

Au cinéma, elle contribue à quarante-six films américains, les deux premiers sortis en 1935 et 1936, sous le pseudonyme pré-cité, avant d'adopter celui de Fay Holden. En particulier, elle participe à treize films (sur seize, majoritairement réalisés par George B. Seitz) de la série cinématographique consacrée à Andy Hardy (en) (André Hardy en français, joué exclusivement par Mickey Rooney), où elle personnifie la mère Emily Hardy, aux côtés de Lewis Stone (les douze premiers) dans le rôle du père James K. Hardy. Citons L'amour frappe André Hardy (1938) et La vie commence pour André Hardy (1941), tous deux avec Judy Garland et Ann Rutherford.

Après un avant-dernier film sorti en 1950Le Chevalier de Bacchus (en) de Norman Krasna, avec Van Johnson et Elizabeth Taylor —, elle revient une ultime fois à l'écran dans Andy Hardy Comes Home (dernier film de la série des André Hardy), sorti en 1958, puis se retire.

Parmi ses autres films notables, mentionnons Amants de W. S. Van Dyke (1938, avec Nelson Eddy et Jeanette MacDonald), Souvenirs de King Vidor (1941, avec Hedy Lamarr et Robert Young), Le Passage du canyon de Jacques Tourneur (1946, avec Dana Andrews et Susan Hayward), ou encore Samson et Dalila de Cecil B. DeMille (1949, avec Victor Mature et Hedy Lamarr dans les rôles-titre).

Théâtre (sélection)[modifier | modifier le code]

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

De g. à d. : Lewis Stone, Mickey Rooney et Fay Holden, dans L'amour frappe André Hardy (1938, photo promotionnelle)

Liens externes[modifier | modifier le code]