Faux philodendron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Faux philodendron

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Monstera deliciosa

Classification
Règne Plantae
Classe Liliopsida
Ordre Arales
Famille Araceae
Genre Monstera

Nom binominal

Monstera deliciosa
Liebm., 1849

Description de l'image Image:Monstera deliciosa4.jpg.

Monstera deliciosa
est une plante d'appartement populaire,
souvent appelée de manière impropre
« philodendron »

Le faux philodendron (Monstera deliciosa) est une plante vivace de la famille des Araceae. Elle est très proche des philodendrons.

Description[modifier | modifier le code]

C'est une liane robuste, de grande taille, produisant abondamment des racines aériennes à l'aisselle des feuilles, de couleur brunâtre. Dans la nature elle peut atteindre jusqu'à 20 m de long, mais en appartement elle mesure entre 2 et 3 m (même si ses feuilles portées par de longues pétioles la rendent bien plus imposante). Les premières feuilles sont petites et pleines, puis grossissent et se découpent progressivement en cours de croissance. Les feuilles sont grandes (jusqu'à 1 m de long), cordiformes et pennées. Plus la plante vieillit plus les feuilles se parent de larges perforations ce qui a valu le nom de "plante-gruyère" ("swiss cheese plant" en anglais).

Spadice


Inflorescence: La floraison produit des spadices, inflorescences typiques de la famille des aracées, constituées comme chez les arums d'un spathe entourant un épi central. Les inflorescences sont parées d'un spathe de couleur blanc-crème uniforme, d'aspect velouté, couvrant, à la manière d'une capuche, un épi blanc jaunâtre de 10 à 15 cm de hauteur sur environ 3 cm de diamètre.

Fruits immatures

Infructescence: Lorsque le spathe fane, il prend une couleur gris-brun, un aspect cartonné et sale, puis chute. Il ne subsiste alors que l'épi dressé de 20 à 25 cm sur environ 5 cm de diamètre, de couleur verte, constitué d'articles juxtaposés couverts chacun d'une écaille de forme polygonale. Les fruits se développent même en l'absence de fécondation, de manière parthénocarpique. Lorsqu'ils sont immatures, les fruits sont toxiques et irritants en raison d'une forte présence d’acide oxalique. À maturité les fruits deviennent en revanche savoureusement comestibles : ils sont connus sous les noms de « cérimans » ou de « fruits délicieux ». En ôtant les écailles externes qui se détachent facilement, on fait apparaître autour d'un axe central une chair juteuse et sucrée dont le goût rappelle celui de l'ananas, de la banane ou de la poire. Le fruit est fragile, se corrompt rapidement. Il contient entre chaque article les restes des filets des étamines qui sont larges et aplatis en forme de petites écailles noires parcheminées qui obligent à une dégustation minutieuse. On peut aussi en faire des jus ou des confitures.

Habitat et répartition[modifier | modifier le code]

Cette plante vit dans les forêts tropicales humides, en plaine et moyenne montagne, dans l'extrême sud du Mexique et au Guatemala. Les graines tombent au sol, puis les plantules rampent (phototropisme négatif) jusqu’à ce qu'elles rencontrent un arbre sur lequel se fixer. Les nombreuses racines adjacentes permettent ainsi à la plante de s'ancrer contre son nouveau support et d'atteindre la lumière de la canopée (même si elle pousse rarement en plein soleil et préfère une lumière légèrement tamisée par le feuillage).

Culture[modifier | modifier le code]

Fruits mûrs

Le Monstera deliciosa est une plante à la croissance rapide et vigoureuse. De ce fait elle est largement utilisée comme plante ornementale dans les régions tropicales et subtropicales. Sa facilité de culture en fait également une plante très répandue en appartement dans les régions tempérées. Par contre les cérimans ne sont généralement pas commercialisés. Bien que consommés dans les pays tropicaux, il faut attendre longtemps (jusqu'à un an) pour que les fruits atteignent la maturité. Avant il est inconsommable car très aigre, voire toxique à forte dose. De ce fait, le Monstera deliciosa n'a jamais été cultivé de manière industrielle pour ses fruits.

Que la plante soit plantée en pleine terre ou en pot, il lui faut beaucoup d'espace et un sol riche et meuble (idéalement terre de jardin et terreau à parts égales). Si elle pousse en pleine terre il est mieux de la planter près d'un arbre - solide - où elle pourra grimper, sinon contre un treillis. Elle est modérément gourmande en eau et il faut l'arroser juste pour maintenir le sol légèrement humide. Sa rusticité est de 11 (c'est-à-dire au plus froid à -1°c). Elle ne résiste à ces températures que quelques heures seulement, mais elle peut vivre en extérieur dans certaines régions (littoral méditerranéen, breton), même s'il est préférable de la planter en pot pour la rentrer à l'abri en cas de baisse violente des températures. Idéalement bien sûr il est mieux qu'elle pousse toute l'année avec une température minimum de 13-15°c permettant une croissance continue. Elle a besoin d'une exposition très lumineuse, mais pas de plein soleil (excepté en hiver dans les régions tempérées où l'insolation est bien moindre que dans son habitat naturel).


Sur les autres projets Wikimedia :