Faux de guerre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Faux.
Illustration de Chrystian Piotr Aigner "Krótka nauka o kosach i pikach" ("Un bref traité sur les Faux et Piques"), 1794
Forgeron travaillant sur des faux de guerre pendant l'insurrection polonaise. Peinture d'Artur Grottger.

La faux de guerre est une arme d'hast dérivée de la faux agricole. Au Moyen Âge, on l'appelait fauchard (à ne pas confondre avec le fauchon, en anglais falchion).

La lame de faux est emmanchée droite sur la hampe plutôt que perpendiculaire. Cette arme fut utilisée par des paysans armés et des soldats aux moyens réduits. Utilisée pour donner des coups de taille mais aussi d'estoc

La hampe faisait entre 1,8 et 3 mètres.

C'était une arme dévastatrice, un certain Folskov aurait décapité 3 hommes d'un seul coup avec, mais il préférait tout de même la faux traditionnelle pour se battre, avec laquelle il était redoutable sur les champs de bataille[réf. souhaitée].


Voir aussi[modifier | modifier le code]