Faux-gavial de Malaisie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tomistoma schlegelii, unique représentant du genre Tomistoma, est une espèce de crocodiliens de la famille des Crocodylidae[1].

En français cette espèce est appelée Faux-gavial de Malaisie ou Gavial de Schlegel.

Distribution[modifier | modifier le code]

Distribution

Cette espèce se rencontre[1] :

Il semble avoir disparu du Viêt Nam et du sud de la Thaïlande.

Sa présence à Java et à Sulawesi est incertaine.

Description[modifier | modifier le code]

Tomistoma schlegelii
Tomistoma schlegelii

Il peut atteindre cinq à six mètres[2].

Taxinomie[modifier | modifier le code]

La position familiale de cette espèce est discutée, traditionnellement placé dans les Crocodylidae, des analyses génétiques la rapproche des Gavialidae[3]

Conservation[modifier | modifier le code]

Les effectifs de l'espèce sont estimés de 2 500 individus. Des programmes d'élevage ont été lancés en Europe et aux États-Unis.

Étymologie[modifier | modifier le code]

  • Le nom du genre, Tomistoma, vient du grec tomos (pointu) et de stoma (bouche), pour évoquer la forme de la bouche.
  • Le nom de l'espèce, schlegelii, commémore le zoologiste allemand Hermann Schlegel (1804-1884).

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Müller, 1838 : Waarnemingen over de Indische Krokodillen en Beschrijving Van Enne Nieuwe Soort. Tijdschrift voor Natuurlijke Geschiedenis en Physiologie, Amsterdam and Leyden, vol. 5, p. 61-87 (texte intégral).
  • Müller, 1846 : Über den Charakter der Thierwelt auf den Inseln des indischen Archipels, ein Beitrag zur zoologischen Geographie. Archiv fur Naturgeschichte, vol. 12, n. 1, p. 109-128 (texte intégral).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Référence Reptarium Reptile Database : Tomistoma schlegelii  (en)
  2. Crocodile Specialist Group Newsletter vol. 28, n. 1 texte intégral
  3. Willis, McAliley, Neeley & Densmore, 2007 : Evidence for placing the false gharial (Tomistoma schlegelii) into the family Gavialidae: Inferences from nuclear gene sequences. Molecular Phylogenetics and Evolution, vol. 43, n. 3, p. 787-794.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :