Faucon d'Éléonore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Faucon d'Éléonore

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Falco eleonorae

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Falconiformes
Famille Falconidae
Genre Falco

Nom binominal

Falco eleonorae
Gené, 1839

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 17-02-2005

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le Faucon d'Éléonore (Falco eleonorae) est une espèce de rapaces diurnes et migrateurs appartenant à la famille des Falconidae. Cet oiseau, comme d'autres prédateurs calque son cycle de reproduction sur celui de ses proies, essentiellement des oiseaux migrateurs également.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : protection des oiseaux.

Le nom donné à ce faucon l'a été en honneur d'Éléonore d'Arborée de Sardaigne (vers 1350-1404), célèbre pour avoir établi la première législation de protection des rapaces, même si cette dernière était probablement destinée à réserver l'utilisation de ces animaux à la seule noblesse.

Répartition[modifier | modifier le code]

Ce rapace niche dans les îles méditerranéennes à l'ouest de l'Espagne comme les Baléares ou Malte ou en Afrique du Nord et hiverne principalement dans le nord et l'ouest de Madagascar.

Protection[modifier | modifier le code]

Le Faucon d'Eléonore bénéficie d'une protection totale sur le territoire français depuis l'arrêté ministériel du 17 avril 1981 relatif aux oiseaux protégés sur l'ensemble du territoire. Il est inscrit à l'annexe I de la directive Oiseaux de l'Union européenne[1]. Il est donc interdit de le détruire, le mutiler, le capturer ou l'enlever, de le perturber intentionnellement ou de le naturaliser, ainsi que de détruire ou enlever les œufs et les nids et de détruire, altérer ou dégrader leur milieu. Qu'il soit vivant ou mort, il est aussi interdit de le transporter, colporter, de l'utiliser, de le détenir, de le vendre ou de l'acheter.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le statut juridique des oiseaux sauvages en France, Ligue pour la protection des oiseaux

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :