Fatty boucher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Fatty Boucher)
Aller à : navigation, rechercher

Fatty boucher

Titre original The Butcher boy
Réalisation Roscoe Arbuckle
Scénario Roscoe Arbuckle
Joseph Anthony Roach
Acteurs principaux
Sociétés de production Comique Film Corporation
Pays d’origine États-Unis
Sortie 1917
Durée Deux bobines

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Fatty boucher (The Butcher Boy) est une comédie burlesque réalisée par Roscoe Arbuckle sortie en 1917.
C'est le premier film réalisé pour la Comique Film Corporation la société de production créée en partenariat avec Joseph M. Schenck. C'est dans ce film qu'apparaît pour la première fois le jeune Buster Keaton.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Fatty est boucher dans un magasin général d’alimentation. Amoureux d’Amanda, la caissière et la fille du patron, il a pour rival Slim, le premier vendeur. Devant les querelles incessantes de ses employés et les dégâts provoqués dans son magasin, M. Grognon, le père d’Amanda, inscrit cette dernière en pension. L’accès de l’école pour jeunes filles étant interdit aux hommes, Fatty et Slim se travestissent pour tenter d’enlever la belle.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Roscoe Arbuckle travaille sur la production de son film et est à la recherche de seconds rôles. Il se promène à Times Square en compagnie de Lou Angers, ancien acteur de vaudeville et directeur de son studio. Ils croisent Buster Keaton que Lou connaît pour l'avoir croisé dans les coulisses de théâtres[1]. Buster est présenté à Roscoe dont il admire les films. Arbuckle invite Keaton à venir assister au tournage du film et, lorsque ce dernier vient aux studios, il lui propose de jouer dans la scène qu'il est en train de tourner. Buster passe aux vestiaires et il est remarquable qu'il va d'emblée choisir un costume[2] qui sera la caractéristique de son personnage tout au long de sa carrière cinématographique[3].

L'essai est concluant puisque Buster apparaît tout au long du film dans un rôle qui n'a rien à voir avec de la figuration. D'abord, il est un client venu acheter de la mélasse et, à ce titre, tourne dans une très longue scène. Un peu plus tard, il revient participer à un lancer de sacs de farine et d'objets divers, se coltinant avec Al St. John et avec le patron de la boutique dans une bagarre provoquée par Fatty censée justifier l'envoi de la jeune fille en pension. Il est sur le trottoir, en tant que spectateur, « quelques jours plus tard », pour le départ de cette dernière.

On le retrouve ensuite aux côtés d'Al St. John dans la dernière partie du film au pensionnat de jeunes filles, en tant qu'ami et complice de celui-ci pour enlever Amanda. Le manque de continuité entre tous ces rôles trahit le côté improvisé de l'intégration de Buster Keaton, mais son temps de présence à l'écran supérieur à celui de Al St. John[4] montre bien que Roscoe Arbuckle est emballé par sa prestation.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Buster est comédien avec ses parents depuis l'âge de cinq ans.
  2. Chapeau plat, slapshoes (souliers de clown très plats), salopette et cravate.
  3. Autobiographie de Buster Keaton et Buster Keaton : portrait d'un corps comique par Peter Kravanja ISBN 978-88-89421-15-4.
  4. Il faudra attendre plusieurs comédies pour le retrouver dans un rôle de cette importance.

Liens externes[modifier | modifier le code]