Fatos Nano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fatos Nano
Image illustrative de l'article Fatos Nano
Fonctions
33e, 38e et 42e Premier ministre albanais
22 février 19915 juin 1991
Président Ramiz Alia
Prédécesseur Adil Çarçani
Successeur Ylli Bufi
24 juillet 19972 octobre 1998
Président Rexhep Mejdani
Prédécesseur Bashkim Fino
Successeur Pandeli Majko
31 juillet 200211 septembre 2005
Président Alfred Moisiu
Prédécesseur Pandeli Majko
Successeur Sali Berisha
Biographie
Date de naissance 16 septembre 1952 (62 ans)
Lieu de naissance Tirana (Albanie)
Nationalité Albanaise
Parti politique Parti socialiste d'Albanie
Profession Économiste
Religion Albanais orthodoxe

Fatos Nano
Premiers ministres albanais

Fatos Nano est né le 16 septembre 1952 à Tirana, capitale de l'Albanie. Il est homme politique albanais, ancien Premier ministre de l'Albanie

Biographie[modifier | modifier le code]

Nano obtient en 1972 une maîtrise d'économie politique à l'université de Tirana. En 1983 il obtient un doctorat en économie, il est depuis dix ans professeur d'économie politique à l'université de Tirana ainsi que fonctionnaire à l'institut des études marxistes-léninistes.

En décembre 1990 le régime communiste qui régit le pays depuis 1944 est aboli. Un gouvernement de transition, dit « gouvernement technique », dont le but est de préparer le pays à ses premières élections démocratiques, est alors mis en place et Fatos Nano est nommé à sa tête.

Peu de mois après, face à de nombreuses protestations et grèves violentes, il démissionne de son poste. En juin 1991 il est élu président du Parti socialiste de l'Albanie. En mars 1992 les élections sont emportées par le Parti démocratique d'Albanie. S'instaure alors en Albanie une nouvelle forme de dictature de l'extrême droite autour du président de ce parti, Sali Berisha, qui est nommé Président de la République d'Albanie.

Principal rival de Berisha, Nano est emprisonné le 30 juillet 1993. Les protestations populaires suite à cet emprisonnement sont réprimées . Les plaintes des pays européens et d'organismes internationaux ne sont pas prises en compte . De nombreux autres membres du parti socialiste ainsi que nombre de journalistes subissent au cours de ce régime des sévices corporels et moraux . L'économie du pays se trouve au cours de ce régime basée sur des sociétés pyramidales. Leur faillite provoque en 1997 une révolte populaire armée qui amène la chute du régime de Berisha. Nano est alors acquitté et libéré. La même année son parti remporte les élections et Nano est nommé Premier ministre d'Albanie pour la deuxième fois.

En 1998, il démissionne suite à un coup d'État causé par l'assassinat d'un des membres du parti démocratique albanais. Le parti socialiste reste cependant au pouvoir et remporte les élections de juin 2001. Le 25 juillet 2002 Fatos Nano est renommé Premier ministre, pour la troisième fois. Il démissionne le 1er septembre 2005 après la défaite de son parti aux législatives de juillet.