Fathi Shaqaqi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fathi Shaqaqi est un homme politique palestinien, né en 1951 et assassiné en 1995. Il fut le fondateur et le dirigeant du Jihad islamique palestinien jusqu'à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a étudié les mathématiques à l'Université de Bir-Zeit, en Cisjordanie et, à partir des années 1970, la médecine en Égypte. Il a été influencé par les Frères musulmans au cours de sa formation médicale en Égypte.

À la fin des années 1970, Shaqaqi rompt avec le mouvement islamique égyptien car pour lui la priorité doit être donnée à la résistance contre Israël. Fortement influencé par la Révolution islamique iranienne, Shaqaqi considérait la révolution islamique comme un modèle pour le monde arabe. Shaqaqi a également été le premier Arabe sunnite à écrire, en mars 1979, un livre défendant l’ayatollah Khomeiny et la révolution iranienne.

Fathi Shaqaqi est expulsé d’Égypte en direction de la Bande de Gaza en 1981 suite à l’assassinat du président du pays, Anouar el-Sadate. Cela pousse à organiser, avec Abdelaziz Awda, les premières structures du Jihad islamique palestinien (JIP) à Gaza. Fathi Shaqaqi a été arrêté et condamné par Israël à un an de prison en 1983, et à trois ans de plus au début de l'année 1986 pour ses activités subversives.

Après le déclenchement de la première Intifada en décembre 1987, en août 1988, Shaqaqi a été expulsé de Gaza vers le Liban où il réorganise le JIP et tisse des liens avec le Hezbollah.

En 1993, il s’oppose aux Accords d'Oslo. Pour lutter contre ces accords, Fathi Shaqaqi joua un rôle majeur dans la création de l'Alliance nationale, en 1994, qui était une coalition de huit mouvements, dont le JIP et le Hamas, qui rejetaient les Accords d'Oslo. Shaqaqi défendait l’union nationale de toutes les fractions opposées à un accord avec Israël.

Il fut assassiné par les services secrets israéliens[réf. nécessaire] à Malte en octobre 1995 au retour d'un voyage en Libye où il avait rencontré Mouammar Kadhafi.

Voir aussi[modifier | modifier le code]