Fatafehi Tuʻipelehake

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fatafehi Tuʻipelehake
Fonctions
10e Premier ministre des Tonga
16 décembre 196522 août 1991
(25 ans, 8 mois et 6 jours)
Monarque Taufaʻahau Tupou IV
Prédécesseur Tupoutoʻa Tungi
Successeur Baron Vaea
Biographie
Nom de naissance Sione Ngū Manumataongo
Date de naissance 7 janvier 1922
Date de décès 10 avril 1999 (à 77 ans)
Lieu de décès Auckland
(Nouvelle-Zélande)
Nationalité tongienne
Père Viliami Tungi Mailefihi
Mère Sālote Tupou III

Fatafehi Tuʻipelehake
Premiers ministres des Tonga

Le prince Fatafehi Tuʻipelehake KBE (né Sione Ngū Manumataongo le 7 janvier 1922 ; mort le 10 avril 1999 à Auckland[1]) était un homme politique tongien, membre de la famille royale. Il fut notamment Premier ministre des Tonga de 1965 à 1991[1].

Il naquit en janvier 1922, second fils de la reine Sālote Tupou III et du prince Viliami Tupoulahi Tungi. Il fit ses études en Australie, au Newington College, une école méthodiste à Sydney, puis au Gatton Agricultural College dans le Queensland. En 1944, la reine lui attribua le titre de Tuʻipelehake, l'un des trente-trois titres de la noblesse tongienne. En 1947, il épousa Melenaite Topou Moheofo, avec qui il allait avoir deux fils et quatre filles. En 1949, la reine le nomma Gouverneur de Vavaʻu[1].

Son frère aîné, Tupoutoʻa Tungi, devint le roi Taufaʻahau Tupou IV au décès de leur mère en 1965, et nomma son frère au poste de premier ministre ; Tupoutoʻa Tungi avait exercé la fonction de Premier ministre jusque lors. Tuʻipelehake allait exercer cette fonction pendant un quart de siècle — plus longtemps que tout autre Premier ministre tongien à ce jour — avant de démissionner pour raisons de santé en août 1991. (Il y a bien des élections législatives aux Tonga, mais, avant 2010, celles-ci ne déterminaient pas la nomination du premier ministre. Celui-ci était nommé par le roi selon son bon plaisir.)[1].

En 1966, il fut nommé Commandeur de l'ordre de l'Empire britannique. En 1977, il fut nommé Chevalier de cet ordre (KBE)[1].

Suite à son décès, son fils ʻUluvalu Ngu Takeivulai lui succéda au titre de Tuʻipelehake[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) "Obituary: Prince Fatafehi Tu'ipelehake", The Independent, 15 avril 1999
  2. (en) "Prince Tu'ipelehake", site de la monarchie tongienne