Fast Retailing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fast Retailing

Création 1963
Dates clés 1963
Fondateurs Tadashi Yanai (en)
Slogan Changing clothes. Changing conventional wisdom. Change the world
Siège social Drapeau du Japon Yamaguchi, Yamaguchi (Japon)
Filiales UNIQLO, Comptoir des Cotonniers, Princesse tam.tam, Theory, Helmut Lang, J Brand, g.u.
Site web www.fastretailing.com
Chiffre d’affaires 1.14 trillion yen for the 2013 fiscal year ending August 31, 2013 (US $11.62 billion, calculated in yen using the end of August 2013 rate of $1 = 98.36 yen) (2013)[1]

Fast Retailing (ファーストリテイリング, Fāsuto Riteiringu?) est une société fondée en 1963 par Tadashi Yanai (en). Le groupe détient les marques UNIQLO, Comptoir des Cotonniers, Princesse tam.tam, Theory, Helmut Lang, J Brand et g.u[2].

Selon le magazine Forbes, Tadashi Yanai était l'homme le plus riche du Japon en 2009 et 2010[3],[4]. Son père avait fondé l'entreprise familiale de vêtements pour hommes à Ube situé à l'ouest du Japon.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fast Retailing est créé en 1963 par Tadashi Yanai.

La société prend le contrôle de Nelson Finances SAS et crée Fast Retailing France SAS en 2005[5]. La même année, Fast Retailing devient le septième groupe de prêt-à-porter au monde.

En 2009, le bénéfice est en progression et l'entreprise a pour objectif de devenir en 2010 « le numéro un mondial du vêtement décontracté » avec des ventes annuelles de 1 000 milliards de yens[6], sans y parvenir cependant.

Fast Retailing achète 80,1 % de l'entreprise américaine J Brand pour 300 millions de dollars en 2012[7]. En 2013, le chiffre d'affaires de la société dépasse pour la première fois 1 000 milliards de yens avec 1 143 milliards de yens (9,14 milliards d'euros).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Results Summary for the Twelve Months to August 2013, Fast Retailing, 10 octobre 2013
  2. (en) Group Companies, Fast Retailing, consulté le 5 août 2014
  3. (en) « Japan's Richest », sur Forbes.com,‎ 18 février 2009 (consulté le 23 janvier 2010)
  4. (en) « Japan's Richest », sur Forbes.com,‎ 12 janvier 2010 (consulté le 23 janvier 2010)
  5. Lettre du ministre de l’économie, des finances et de l’industrie du 17 janvier 2006, au conseil de la société FR France SAS, relative à une concentration dans le secteur de la lingerie, Ministère de l’Économie, des finances et de l’industrie, 2006
  6. « Le géant japonais de l'habillement Uniqlo voit grand à Paris », sur Aujourd'hui le Japon, AFP,‎ 22 septembre 2009 (consulté le 25 septembre 2009)
  7. La maison mère d'Uniqlo acquiert la griffe américaine J Brand

Lien externe[modifier | modifier le code]