Fashion Week de Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Magdalena Frackowiak en 2011

La Fashion Week de Paris (aussi appelée la « Semaine de la mode à Paris ») est une célèbre semaine de défilés, qui, sous sa forme actuelle, a lieu tous les six mois, depuis 1973, à Paris, en France, avec des évènements consacrés à la haute couture printemps-été et automne-hiver et d'autres consacrés au prêt-à-porter.

Article principal : Semaine des défilés.

Présentation[modifier | modifier le code]

La Fashion Week de Paris est la plus importante[1],[2] des quatre plus grandes semaines de défilés internationales[3],[4],[5],[6],[7],[8], historiques par leur ancienneté, les autres étant la Fashion Week de Londres (en), la Fashion Week de Milan (it) ainsi que la Fashion Week de New York (en). Le programme s'ouvre à New York, puis viennent Londres, Milan, et enfin Paris[9]. Ces quatre semaines sont souvent appelées les « Big Four » par les médias anglo-saxons[10],[8].

À Paris, les plus grandes maisons de couture présentent jusqu'à six collections par an[11] : haute couture et / ou prêt-à-porter, printemps-été et automne-hiver. Il y a donc plusieurs « Semaines » dans l'année[3], principalement deux réservées à la Haute couture (janvier et juin) et deux autres au prêt-à-porter (mars et septembre), dont les dates sont déterminées par la Fédération française de la couture[n 1]. À l'origine, des le début du XXe siècle, l'habitude de présenter les collections de haute couture deux fois dans l'année est établie ; après la Guerre, ces défilés deviennent des événements importants, largement relayés par la presse[12].

La Fashion Week de Paris peut, comme pour la semaine du prêt à porter au mois de mars, voir défiler jusqu'à une centaine de marques. Le coût unitaire d'un défilé peut aller de quelques dizaines à plusieurs centaines de milliers d'euros[3],[13].

Du fait de leur notoriété mondiale, plusieurs maisons internationales (comme l'italienne Miu Miu, la japonaise Yohji Yamamoto ou l'anglaise McCartney) font le choix de défiler à Paris pour leur prêt-à-porter[2]. Jusqu'en 2010, la Fashion Week s'est déroulée au Carrousel du Louvre[14]. Cette habitude datait des débuts où, après avoir planté des tentes proche du Forum des Halles, la Chambre syndicale de la haute couture, la Fédération française de la couture et les pouvoirs publics sur l'impulsion de Jack Lang s'accordent pour que les défilés aient lieu aux Tuileries[15], proche de la cour Carrée du Louvre en 1982[16]. Au milieu des années 1980 où la mode est omniprésente, la Fashion week parisienne devient une grande « messe médiatique », incontournable et largement relayée par les médias[17], où les « jeunes créateurs » alternent avec les monstres sacrés de la haute couture.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. FFC : Fédération française de la couture du prêt-à-porter des couturiers et des créateurs de mode

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Paul Cauvin, « Fashion Week : Paris confirme sa première place », sur prestigium.com,‎ 5 mars 2009 (consulté le 21 juin 2012)
  2. a et b « Didier Grumbach : "Paris est clairement la capitale de la création" », Style, sur lemonde.fr, M,‎ 26 septembre 2012 (consulté le 29 octobre 2012)

    « La semaine parisienne est la plus ancienne et la plus internationale. […] »

  3. a, b et c « La Fashion Week en trois questions... », Style, sur lemonde.fr, M,‎ 9 octobre 2012 (consulté le 29 octobre 2012)

    « La saison des quatre grandes Fashion Week s'est clôturée […] Au-delà des grands rendez-vous que sont Paris, Londres, Milan et New York, »

  4. « La Fashion Week de New York ouvre la saison de la mode », Mode, sur liberation.fr, Libération,‎ 5 septembre 2013

    « la Fashion week démarre ce jeudi à New York, lançant les quatre semaines de la mode qui vont se succéder à Londres, Milan et Paris »

  5. « Le styliste Tom Ford va quitter la Fashion Week de Londres pour Los Angeles », sur leparisien.fr, Le Parisien,‎ 27 septembre 2014

    « Tom Ford a été pendant longtemps un des piliers de la Fashion Week, l'une des quatre plus importantes manifestations de l'industrie de la mode avec New York, Milan et Paris, »

  6. « La Fashion Week, c’est parti ! », sur marieclaire.fr, Marie Claire

    « Des défilés de couturiers seront présentés dans les quatre capitales mondiales de la mode : New York du 8 au 15 septembre, Londres du 16 au 21 septembre, Milan du 21 au 27 septembre, pour finir à Paris du 27 septembre au 5 octobre. »

  7. (en) Shelley Emling, « Big 4 fashion weeks get new company - Style - International Herald Tribune », sur nytimes.com, The New York Times,‎ 3 octobre 2006

    « […] from the major shows in Paris, London, Milan and New York. »

  8. a et b (en) « Latest highlights from London Fashion Week », sur cnbc.com

    « is one of the fashion world's "big four" events, along with the New York, Milan and Paris fashion weeks. »

  9. Delphine Desneiges, « La Fashion Week pour les nuls », sur cosmopolitan.fr, Cosmopolitan
  10. (en) Charlet Duboc, « Beyond London, fashion weeks fabulously cut from a different cloth », sur theguardian.com, The Guardian,‎ 19 septembre 2012
  11. Xavier de Jarcy, « Fraîches collections », sur telerama.fr,‎ 5 mars 2011 (consulté le 9 décembre 2012)
  12. Musée Galliera 2006, p. 71
  13. Chantal Bialobos, Vincent Bussière, « Fashion Week : de très chers défilés », sur challenges.fr, Challenges,‎ 29 septembre 2010 (consulté le 27 novembre 2012)
  14. Géraldine Dormoy, « Le Carrousel du Louvre n'accueillera plus de défilés de mode », Styles, sur lexpress.fr, L'Express,‎ 17 juin 2010 (consulté le 13 décembre 2012)
  15. Madeleine Delpierre et Davray-Piékolek, Le costume : la haute couture 1945-1995, Paris, Flammarion, coll. « Tout l'art »,‎ mai 1997 (1re éd. 1991), 80 p. (ISBN 2-08-011236-8), « La haute couture de 1960 à nos jours », p. 45
  16. Didier Grumbach, Histoires de la mode, Paris, Éditions du Regard,‎ 2008 (1re éd. 1993 Éditions du Seuil), 452 p. (ISBN 978-2-84105-223-3), p. 309
  17. Fashion !, Golden Eighties, de Olivier Nicklaus, INA, octobre 2012, DVD, 22 min 50 s : 55 min

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]