Fascio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Faisceau.
Le fascio ou fasces romain

Fascio (pluriel : fasci) est un mot italien qui dans les années 1890 se référait à des groupes politiques radicaux. Plus tard, il a donné le terme fascisme.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Pendant le XIXe siècle, le fagot de branchages, appelé en latin fasces et en italien fascio, un faisceau en français, symbolisait la force à travers l'unité. Par extension, le mot fascio désigna ensuite par usage un groupe, une ligue, une union politique. Ensuite, le mot eut des connotations révolutionnaires.

Syndicalisme[modifier | modifier le code]

Le fascio désignait à l'origine une section de syndicat agricole. Ces syndicats d'influence socialiste, comme les faisceaux siciliens, ont ensuite dérivé vers la réaction nationaliste et sont devenus une force d'appoint pour le nouveau régime italien qui s'apparente directement à ces organisations paysannes se qualifiant de fascistes.

Fascisme[modifier | modifier le code]

Le 11 décembre 1914, Mussolini fonda un groupe politique, les Fasci d'azione rivoluzionaria (Faisceaux d'action révolutionnaire), qui fusionnent avec les Faisceaux d'action internationaliste, créés peu de temps auparavant par des « interventionnistes », en faveur de l'entrée en guerre de l'Italie.

En 1919, après la fin de la guerre, Mussolini reconstitua le fascio à Milan, en utilisant le nouveau nom de Faisceaux de combat (fasci di combattimento). Leurs principales actions, surtout de natures violentes, furent destinées à empêcher la propagation du bolchévisme et à revendiquer une plus grande valorisation de la victoire de la Première Guerre mondiale.

En novembre 1921, le Parti national fasciste fut fondé.

Le symbole du fascio en France[modifier | modifier le code]

On retrouve le fasces sur les armoiries officieuses de la France, représentées par exemple sur le passeport français.

Liens externes[modifier | modifier le code]