Fascia transversalis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le fascia transversalis est une fine membrane aponévrotique qui se trouve entre la surface interne du muscle transverse de l'abdomen et le péritoine.

Il fait partie de la couche des fascias tapissant les parois abdominales et il est directement en continuité avec le fascia iliaque et le fascia pelvien.

Dans la région inguinale, le fascia transverse a une structure épaisse et dense et est rejoint par des fibres de l'aponévrose du transverse mais il devient mince comme elle lorsqu'il remonte au diaphragme et se mélange avec le fascia couvrant la surface interne de ce muscle.

Limites[modifier | modifier le code]

  • En haut, il se prolonge avec le fascia diaphragmatique.
  • En arrière, il se prolonge avec le fascia du muscle carré des lombes et se perd dans la graisse qui couvre la face postérieure des reins.
  • En bas, il se fixe:
    • en arrière, sur toute la longueur de la crête iliaque, entre les insertions des muscles transverse et iliaque;
    • entre l'épine iliaque antéro-supérieure et les vaisseaux fémoraux il est fixé au bord postérieur du ligament inguinal, en continuité avec le fascia iliaque.
    • en dedans des vaisseaux fémoraux, il devient mince et s'attache au pubis et à la crête pectinéale, derrière la faux inguinale, avec laquelle il est uni et descend au-devant des vaisseaux fémoraux pour former la paroi antérieure de la gaine des vaisseaux fémoraux.

Sous le ligament inguinal, il est renforcé par une bande de tissu fibreux, qui est peu liée au ligament, et est spécialisée dans le tractus ilio-pubienne.

Ouverture[modifier | modifier le code]

Le cordon spermatique chez l'homme et le ligament rond de l'utérus chez la femme s'engagent dans une évagination du fascia transversalis à un endroit appelé anneau inguinal profond.

Cette ouverture n'est pas visible de l'extérieur, puisque le fascia transversalis se prolonge par le fascia spermatique externe.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Référence[modifier | modifier le code]

  • Martin Gaelle; Le Fascia Transversalis sous-ombilical; faculté de Médecine de Nantes [1]