Fantasy (chanson de Mariah Carey)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fantasy (homonymie).

Fantasy

Single par Mariah Carey
extrait de l'album Daydream
Sortie 31 août 1995
Enregistré décembre 1994
Durée 4:04
Genre Pop, R'n'B
Format CD Single
Auteur Mariah Carey
Dave Hall
Tina Weymouth
Chris Frantz
Steven Stanley
Adrian Belew
Producteur Mariah Carey
Dave Hall
Label Columbia Records

Singles par Mariah Carey

Pistes de Daydream

Fantasy est une chanson de l'interprète américaine Mariah Carey issue de son cinquième album studio, Daydream. Il est le premier single de l'album et sort le 31 août 1995 sous le label Columbia Records. La chanson a été écrite par Carey et Dave Hall qui sont aussi les producteurs. Elle reprend un passage de Genius of Love par Tom Tom Club sortie en 1982. Un remix contient quelques passages de rap par Ol' Dirty Bastard car Carey admire beaucoup le hip-hop.

La chanson reçoit beaucoup de critiques positives, certains complimentent l'échantillonnage de Genius of Love. Elle connaît un fort succès mondial et plus particulièrement aux États-Unis. Elle devient la seconde chanson dans l'histoire du magazine Billboard à débuter en première place du Hot 100 et la première pour une femme ; elle conserve cette position durant huit semaines. Fantasy rencontre un immense succès dans le monde et devient numéro un en Australie, Canada et Nouvelle-Zélande, et atteint le top 5 en Belgique, Finlande, France et Royaume-Uni.

Carey interprète la chanson dans de nombreuses apparitions télévisuelles et cérémonies, notamment la 23e cérémonie des American Music Awards en 1996, mais aussi l'émission britannique Top of the Pops. Elle la reprend durant le Daydream World Tour et dans d'autres tournées. Fantasy apparaît aussi dans les compilations Number 1's, Greatest Hits et Playlist: The Very Best of Mariah Carey.

Genèse[modifier | modifier le code]

Avec Daydream, Carey commence à incorporer du R'n'B contemporain et du hip-hop dans ses chansons, ce qui est tout à fait visible dans Fantasy[a 1]. Elle commence à écrire des chansons pour Daydream et décide d'échantillonner Genius of Love pour une chanson rythmée. Par la suite, Carey et Dave Hall intègrent l'échantillon dans les paroles et la mélodie qu'elle a déjà produites[a 1]. Carey explique comment a-t-elle eu l'idée de reprendre la chanson :

« J'écoutais la radio puis j'ai entendu Genius of Love que je n'avais pas écouté depuis longtemps. Cela m'a rappelé mon enfance quand j'écoutais la radio et j'ai ressenti les mêmes sentiments que j'ai eus avec la mélodie de Fantasy. J'en ai parlé avec Dave et nous l'avons fait. Nous avons contacté Tom Tom Club et ils ont accepté[a 1]. »

Carey rappelle à quel point les auteurs de la chanson ont été étonnés de voir que la chanteuse avait l'intention d'échantillonner leur chanson et qu'ils ont signé immédiatement les droits d'auteur. Après que Carey a présenté l'échantillon à Hall, celui-ci développe un groove particulier qui lui semble susceptible de « mettre la voix de Carey en évidence ». La chanson terminée, Tommy Mottola, son mari et PDG de Columbia Records, écoute le morceau et accepte de l'inclure dans l'album. Le photographe Steven Meisel réalise la pochette du single. Une version recadrée de la cette dernière sert pour la couverture de l'album[a 1]. Hall décrit l'expérience qu'il a vécu en écrivant la chanson avec Carey :

« Cette chanson a été assez facile à produire. Mariah m'a parlé de Genius of Love et j'ai amélioré le groove de la chanson pour mettre en avant sa voix. Et cette chanson ne nous a pas fait perdre de temps puisque nous l'avons bouclée en deux jours seulement. Nous avons fait une première version que Tommy Mottola a écoutée et adorée, tout ce qui nous restait à faire était de la mixer[a 1]. »

Remixes[modifier | modifier le code]

Carey travaille avec le producteur Puff Daddy pour créer un remix officiel, le remix Bad Boy de Fantasy[a 2]. Dans celui-ci, Ol' Dirty Bastard (O.D.B) fait quelques couplets de rap et Puff Daddy fait les chœurs. Quelques éléments R'n'B sont cependant supprimés tandis que la basse et l'échantillon de Genius of Love sont mis en avant et le pont est utilisé comme refrain[a 2]. Mais si l'équipe de Columbia est plus clémente avec Carey quant à sa musique, elle devient hésitante lorsque la chanteuse décide de coopérer avec O.D.B pour un remix. En effet, ils craignent que cela puisse avoir de mauvaises conséquences sur le succès de l'album[a 3]. Elle félicite le travail de Puffy et O.D.B en disant :

« Il est tellement connu dans la rue et l'une des meilleures personnes que l'on puisse trouver... Nous avons fait en sorte d'amener O.D.B au meilleur niveau. Il était mon unique choix et j'étais très heureuse de voir ce que cela a donné[a 4]. »

Il existe également une autre version sans les couplets de Ol' Dirty Bastard[a 2]. Le Bad Boy Fantasy Remix mélange le refrain de la chanson originale avec celui du remix Bad Boy, supprimant ainsi le deuxième couplet d'Ol' Dirty Bastard[a 2]. Carey ré-enregistre la piste pour le remix Daydream Interlude (Fantasy Sweet Dub Mix) de David Morales[a 2]. Le remix de Puff Daddy rencontre des critiques positives. Ken Tucker, journaliste d'Entertainment Weekly, en fait l'éloge en ajoutant qu'il s'agit d'une des rares pistes où Carey « se démarque[1]. » Il dit également « qu'elle est au top, sur une piste audacieuse, Carey est une diva disco des années 1990, la digne héritière des pionnières comme Donna Summer et Vicki Sue Robinson, des chanteuses R'n'B qui ont des affinités vocales[1]. »

Structure musicale[modifier | modifier le code]

Étonnés par le geste de Carey, les membres du Tom Tom Club ont été d'accord pour signer les droits d'auteurs.

Fantasy est une chanson rythmée qui mélange musique pop et R'n'B contemporain[a 5],[2]. Le remix inclut quelques couplets rap d'O.D.B., et un passage hip-hop dans le pont. La chanson utilise de grosses basses et des percussions ainsi qu'un échantillon de Genius of Love[a 5]. La chanson se situe dans la signature rythmique commune 4/4 et dans la tonalité de Solbémol majeur. Elle dispose de la progression d'accords Labémol, Fabémol1[2]. Dans l'improvisation du début, la voix de Carey s'étend du sol2 au fa5, et du 2 au si4 dans le reste de la chanson, tandis que les pianos et guitares s'étendent entre ces notes du bémol3 au mibémol4[2].

Carey écrit les paroles de la chanson et compose également la mélodie et le rythme. Les paroles décrivent une femme amoureuse d'un homme et qui commence à fantasmer sur un amour impossible lorsqu'elle le voit. Dave Hall fait l'instrumentation et coproduit la piste avec la chanteuse[a 5]. Tina Weymouth, Chris Frantz, Steven Stanley et Adrian Belew, membres du Tom Tom Club, sont tous crédités comme auteurs à cause de l'inclusion de leur échantillon[a 5].

Lors de sa critique sur l'album, Bill Lamb d'About.com fait l'éloge de la chanson pour l'usage de cet échantillon et dit : « Le très bon rythme de Genius of Love rend Fantasy tout à fait irrésistible. Les chansons entraînantes s'aventurent dans le territoire du hip-hop encore plus que sur les albums précédents de Carey. Le résultat a été phénoménal dans les hit-parades R'n'B[3]. »

Accueil[modifier | modifier le code]

Critiques de la presse[modifier | modifier le code]

Fantasy a été bien reçue par les critiques musicaux. Bill Lamb, d'About.com, donne un avis positif en disant qu'il y a « une véritable source d'inspiration » derrière tout cela et qu'il s'agit d'un « point culminant dans sa carrière[3]. » Stephen Thomas Erlewine, d'Allmusic, complimente également la chanson en disant que « Carey continue à perfectionner sa musique et qu'elle a ainsi obtenu son statut de diva pop/R'n'B[4]. » Stephen Holden, journaliste au The New York Times, donne une critique positive sur la chanson et écrit qu'avec Fantasy, « Mme Carey se glisse confiante dans un territoire où la pop-soul-gospel rencontre le hip-hop et enregistre des chansons avec les plus grandes chorales ». Il ajoute que Fantasy est l'une des meilleures chansons de l'album et que la chanteuse continue « à rendre la musique pop aussi délicieusement séduisante que dans Fantasy[5]. » Le magazine Slant Magazine place la chanson à la soixantième position de leur classement des meilleurs singles des années 90 et louent en particulier une « mélodie sans défauts emmenée par une diva à son apogée[6]. »

Succès commercial[modifier | modifier le code]

Grâce à Fantasy, Carey est la seconde artiste et la première femme à faire débuter un de ses singles en tête du Hot 100.

Fantasy connaît un succès mondial. Elle devient le neuvième numéro un de Carey aux États-Unis et aussi le premier single d'une artiste féminine à débuter dans le hit-parade en cette position et le second derrière You Are Not Alone de Michael Jackson[a 5]. Elle conserve ce rang pendant huit semaines, du 24 septembre au 18 novembre 1995, et reste aussi longtemps que Dreamlover[a 5]. Elle se vend à plus de 229 000 exemplaires aux États-Unis en une semaine et détrône Gangsta's Paradise de Coolio avant de laisser sa place quelques semaines plus tard à Exhale (Shoop Shoop) de Whitney Houston[b 1],[7],[8]. Fantasy reste vingt-trois semaines dans le top 40 et rencontre également un immense succès dans les hit-parades R'n'B et dance[a 5]. Il est le premier single de la chanteuse à être certifié double disque de platine par la Recording Industry Association of America (RIAA). Fantasy est le second single le plus vendu en 1995 avec 1 500 000 exemplaires écoulés[b 2]. Elle se situe au 17e rang du classement annuel de l'année 1995 et au 49e en 1996[b 3],[b 4]. Elle culmine à la quinzième place du classement décennal des années 1990[b 5].

En Australie, la chanson atteint la tête du hit-parade et est certifiée disque de platine par l'Australian Recording Industry Association (ARIA)[a 6]. Au Canada, Fantasy débute à la 95e position du classement RPM le 2 octobre 1995[9] et devient numéro un le 20 novembre[10]. Elle reste présente dans le hit-parade pendant vingt semaines[11] et est à la 18e place du classement annuel en 1995[12]. En Nouvelle-Zélande, la chanson atteint la première place et est certifiée disque de platine par la Recording Industry Association of New Zealand (RIANZ) [13],[a 7]. Fantasy atteint le top 10 dans plusieurs pays d'Europe et le top 20 au Japon[14]. La chanson atteint le top 5 en Finlande[15] et Wallonie[16] ainsi que le top 10 en Flandre[17], Irlande[18], Norvège[19], Pays-Bas[20] et Suisse[21].

En France, Fantasy débute dans le hit-parade en seizième position le 23 septembre 1995[22] puis arrive en cinquième place le 4 novembre[23]. Elle conserve ce rang pendant deux semaines non consécutives[24] avant de sortir du palmarès après quinze semaines de présence[25]. La chanson est certifiée disque d'argent par le Syndicat national de l'édition phonographique (SNEP)[26]. À la fin de l'année 1995, elle termine 24e du classement annuel[27]. Au Royaume-Uni, Fantasy débute en quatrième position du classement Official Charts Company[28]. Elle conserve cette place pendant deux semaines avant de redescendre progressivement dans le hit-parade en passant un total de onze semaines[28]. La chanson est certifiée disque d'argent par la British Phonographic Industry (BPI)[29]. Selon l'Official Charts Company, la chanson s'est vendue à 280 000 exemplaires[30].

Clip vidéo[modifier | modifier le code]

Pour la première fois, Carey décide de réaliser directement ses clips car elle n'a pas été très satisfaite des résultats précédents[a 1]. Elle décide donc de réaliser la vidéo seule car elle est sûre que le résultat lui conviendra. Elle veut que le clip dégage « un sentiment de liberté » et essaie de représenter la liberté qu'on lui a donnée pour réaliser cette vidéo[a 8]. Celle-ci apparaît lors des MTV Video Music Awards le 7 septembre[a 4],[a 8].

« J'ai fait beaucoup de clips et n'ai pas toujours été ravie à cent pour cent du résultat. Pour la plupart, je n'étais jamais été satisfaite du rendu final, alors, je me suis dit qu'il valait mieux que je le fasse moi-même. C'était un concept assez simple. La plupart des scènes se déroulent dans un parc d'attractions et une fête. J'étais vraiment ravie d'avoir O.D.B dans la vidéo remix[a 1]. »

Le clip débute au moment où Carey visite le parc d'attractions Playland, situé à Rye, en rollers[a 1]. Le clip continue sur des images où Carey se promène dans le parc, jusqu'à la fin du second couplet. Par la suite, Carey arrive à une fête où des gens dansent sur le toit de voitures[a 1]. Carey rejoint alors les festivités et se met à danser sur une voiture sur les airs R'n'B diffusés par les stéréos. Le clip contient une scène où une jeune fille essaie d'imiter Carey. Un personnage du même genre apparaît dans le clip de Shake It Off[a 1]. La vidéo a été tournée en mi-août 1995[31]. Dans la vidéo officielle du remix, O.D.B fait une brève apparition déguisé en clown ainsi que dans les scènes où Carey se promène[a 1].

Interprétations scéniques[modifier | modifier le code]

Carey interprétant Fantasy lors des Adventures of Mimi Tour.

Carey interprète Fantasy lors de la 23e cérémonie des American Music Awards[a 8] et dans l'émission britannique Top of the Pops le 12 septembre 1995. Deux jours plus tard, elle la réinterprète lors d'une émission télévisée, française cette fois-ci. Elle est accompagnée de Trey Lorenz et deux autres choristes. Elle l'interprète également lors de ses tournées[a 9]. Elle reprend la version originale à chaque concert du Daydream World Tour[a 9]. La version remixée, quant à elle, est reprise lors des Butterfly World Tour, Rainbow World Tour, Charmbracelet World Tour: An Intimate Evening with Mariah Carey et dernièrement pendant The Adventures of Mimi Tour[a 10]. En 1998, lorsqu'elle l'interprète en concert, un grand écran montre le clip du remix[a 11]. Lors du Rainbow World Tour, les prestations sont similaires à celles de la tournée précédente sauf en Europe, où elle chante la version originale[a 12]. Elle est disponible sur deux cassettes vidéos : Fantasy: Mariah Carey at Madison Square Garden et Around the World[32].

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Fantasy gagne de nombreuses récompenses entre 1995 et 1996. Lors des Blockbuster Entertainment Awards, la chanson gagne le prix du « single favori[33]. » En 1996, l'American Society of Composers, Authors, and Publishers la désigne comme chanson pop de l'année. Carey gagne également dans la catégorie « disque dance de l'année » lors des National Dance Music Awards en 1996[33]. Fantasy gagne deux récompenses lors des Winter Music Conference National Dance Music Awards de 1996 dans les catégories « single favori » et « disque dance de l'année ». Elle est également nommée « chanson de l'année » aux BMI Awards[33]. La chanson est aussi nommée dans la catégorie « meilleure performance vocale pop » lors de la 38e cérémonie des Grammy Awards[34].

Postérité[modifier | modifier le code]

Fantasy est considérée comme l'un des plus beaux exemples de révision d'un échantillon en un chef-d'œuvre pop[35]. La chanson et son remix sont considérés comme le single de Carey le plus important à ce jour. Carey introduit le R'n'B et le hip-hop dans la culture pop et popularise le rap après 1995[36]. Sarah Frere-Jones, journaliste à The New Yorker dit : « Le remix devient un standard pour les stars R'n'B/Hip-Hop comme Missy Elliott et Beyoncé, car il combine la mélodie avec le rap. Et quelques jeunes artistes pop comme Britney Spears, 'N Sync ou Christina Aguilera ont passé une grande partie de ces dix dernières années à faire de la musique pop qui est incontestablement du R'n'B[36] ». Frere-Jones en conclut : « Son idée d'associer le chant d'une femme avec le hip-hop des hommes a changé le R'n'B et toute la pop. Bien que maintenant, chacun est libre de choisir son idée, le succès de Mimi montre qu'il appartient encore à Carey[36] ».

John Norris de MTV déclare que le remix est « responsable d'une vague musicale que nous voyons depuis ce jour-là, l'association R'n'B/Hip-Hop. Vous pouvez dire que le remix de Fantasy est le single le plus important de sa carrière ». Norris fait écho aux propos de Lisa Lopes qui a dit que nous avons du R'n'B grâce à Mariah[a 13]. Judnick Mayard, journaliste de TheFader, écrit en ce qui concerne l'association du R'n'B et du hip-hop : « La championne de ce mouvement est Mariah Carey[37] ». Mayard dit également : « À ce jour, Mariah et O.D.B. font sans doute la meilleure collaboration hip-hop de tous les temps », et qu'en raison de la sortie de Fantasy, « le R'n'B et le hip-hop sont de bons frère et sœur[37] ».

Versions officielles[modifier | modifier le code]

  • CD single (Monde)[38]
  1. Fantasy – 4:04
  2. Fantasy (Bad Boy) Featuring O.D.B – 4:53
  • Royaume-Uni / États-Unis CD Maxi single [39],[40]
  1. Fantasy (Version album) – 4:04
  2. Fantasy (Bad Boy Fantasy) – 4:53
  3. Fantasy (Bad Boy) Featuring O.D.B – 4:53
  4. Fantasy (Bad Boy Mix) – 4:13
  5. Fantasy (Def Club Mix) – 11:14
  • Royaume-Uni CD Maxi single [41]
  1. Fantasy (MC Mix) – 6:29
  2. Fantasy (Puffy's Mix) – 4:53
  3. Fantasy (Puffy's Club Mix) – 4:49
  4. Fantasy (The Boss Dub) – 8:53
  5. Fantasy (Sweet Dub Mix) – 8:11

Crédits[modifier | modifier le code]

  • Mariah Carey : chant, auteur, producteur
  • Dave Hall : auteur, producteur
  • Tina Weymouth : auteur
  • Chris Frantz : auteur
  • Steven Stanley : auteur
  • Adrian Belew : auteur

Crédits issus de l'album Daydream[42].

Classements, certifications et successions à la première place[modifier | modifier le code]

Classements par pays[modifier | modifier le code]

Classement (1995) Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control Charts)[43] 12
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[44] 1
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[45] 13
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50)[46] 9
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop 50)[47] 3
Drapeau du Canada Canada (RPM Singles)[10] 1
Drapeau du Danemark Danemark (Tracklisten)[b 6] 5
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot 100)[48] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot Dance Club Songs)[49] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Pop Songs)[50] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (R&B/Hip-Hop Songs)[51] 1
Drapeau de l’Union européenne Europe (Billboard Hot 100)[b 7] 4
Drapeau de la Finlande Finlande (Suomen virallinen lista)[52] 2
Drapeau de la France France (SNEP)[53] 5
Drapeau de l'Irlande Irlande (IRMA)[18] 10
Drapeau de l'Italie Italie[b 7] 9
Drapeau du Japon Japon[14] 18
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[54] 10
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[55] 1
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100)[56] 10
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[28] 4
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[57] 13
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[58] 13

Classement de fin d'année[modifier | modifier le code]

Classement (1995) Position
Drapeau de l'Australie Australie[59] 18
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie)[60] 41
Drapeau du Canada Canada[12] 20
Drapeau de la France France[27] 24
Drapeau de l'Italie Italie[61] 86
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Top 100)[62] 77
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Top 40)[63] 93
Drapeau des États-Unis États-Unis[b 3] 7
Classement (1996) Position
Drapeau des États-Unis États-Unis[b 4] 49

Classement de la décennie[modifier | modifier le code]

Classement (1990-1999) Position
Drapeau des États-Unis États-Unis[b 5] 15

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Certification
Australie Disque de platine Platine[a 6]
France Disque d'argent Argent[26]
Nouvelle-Zélande Disque de platine Platine[a 7]
Royaume-Uni Disque d'argent Argent[29]
États-Unis Disque de platine 2 × Platine[64]

Successions à la première place[modifier | modifier le code]

Historique de sortie[modifier | modifier le code]

Pays Date Format
Drapeau de la France France[65] 31 août 1995 CD single
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[66] 1er septembre 1995
Drapeau du Canada Canada[67] 12 septembre 1995
Drapeau du Japon Japon[68]
Drapeau des États-Unis États-Unis[69]
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[70] 15 septembre 1995

Compléments[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Ken Tucker, « Daydream (1995) », sur Entertainment Weekly,‎ 13 octobre 1995 (consulté le 8 février 2011)
  2. a, b et c Mariah Carey - Fantasy - Digital Sheet Music. Musicnotes.com. Alfred Publishing
  3. a et b (en) Bill Lamb, « Mariah Carey 'Daydream' », sur About.com (consulté le 8 février 2011)
  4. (en) Stephen Thomas Erlewine, « Daydream - Mariah Carey », sur Allmusic (consulté le 8 février 2011)
  5. (en) Stephen Holden, « POP MUSIC; Mariah Carey Glides Into New Territory », sur The New York Times,‎ 8 octobre 1995 (consulté le 8 février 2011)
  6. (en) « Best Singles of the '90s », sur Slant Magazine,‎ 10 janvier 2011 (consulté le 8 février 2011)
  7. (en) « The Billboard Hot 100: Week Ending September 23, 1995 », sur Billboard (consulté le 9 février 2011)
  8. (en) « The Billboard Hot 100: Week Ending of November 25, 1995 », sur Billboard (consulté le 9 février 2011)
  9. (en) « Top Singles - Volume 62, No. 9, October 02 1995 », sur RPM (consulté le 8 février 2011)
  10. a et b (en) « Top Singles - Volume 62, No. 16, November 20 1995 », sur RPM (consulté le 8 février 2011)
  11. (en) « Top Singles - Volume 63, No. 1, February 19 1996 », sur RPM (consulté le 8 février 2011)
  12. a et b (en) « RPM Year-end 1995 », sur RPM (consulté le 8 février 2011)
  13. (en) « Mariah Carey – Fantasy (song) », sur Recording Industry Association of New Zealand (consulté le 8 février 2011)
  14. a et b (ja) « Profil de Mariah Carey », sur Oricon (consulté le 8 février 2011)
  15. (en) « Mariah Carey – Fantasy (song) », sur YLE (consulté le 8 février 2011)
  16. (fr) « Mariah Carey – Fantasy (chanson) », sur Ultratop (consulté le 8 février 2011)
  17. (nl) « Mariah Carey – Fantasy (nummer) », sur Ultratop (consulté le 8 février 2011)
  18. a et b (en) « The Irish Charts - All there is to know », sur Irish Recorded Music Association (consulté le 8 février 2011)
  19. (en) « Mariah Carey – Fantasy (song) », sur VG-lista (consulté le 8 février 2011)
  20. (nl) « Mariah Carey – Fantasy (nummer) », sur Dutch Top 40 (consulté le 8 février 2011)
  21. (de) « Mariah Carey – Fantasy (song) », sur Classements musicaux en Suisse (consulté le 8 février 2011)
  22. (fr) « Single Top 100 23/09/1995 », sur Syndicat national de l'édition phonographique (consulté le 22 février 2011)
  23. (fr) « Singles Top 100 04/11/1995 », sur Syndicat national de l'édition phonographique (consulté le 22 février 2011)
  24. (fr) « Single Top 100 18/11/1995 », sur Syndicat national de l'édition phonographique (consulté le 22 février 2011)
  25. (fr) « Single Top 100 30/12/1995 », sur Syndicat national de l'édition phonographique (consulté le 22 février 2011)
  26. a et b (fr) « Les Certifications (Singles) du SNEP (Bilan par Artiste) », sur Syndicat national de l'édition phonographique (consulté le 8 février 2011)
  27. a et b (fr) « Classements Singles - année 1995 », sur Syndicat national de l'édition phonographique (consulté le 21 février 2011)
  28. a, b et c (en) « Charts Stats - Mariah Carey - Fantasy », sur Official Charts Company (consulté le 22 février 2011)
  29. a et b (en) « Certified Awards Search », sur British Phonographic Industry (consulté le 8 février 2011)
  30. (en) « Mariah Carey: The Official Top 20 », sur Official Charts Company (consulté le 23 février 2011)
  31. (en) Phil Roura, « Extra! Extra!Late-Breaking News From the World of Entertainment », sur New York Daily News,‎ 18 août 1995 (consulté le 8 février 2011)
  32. (en) « Mariah Performs at Formula 1 in Singapore », sur Site officiel de Mariah Carey (consulté le 8 février 2011)
  33. a, b et c (en) « Mariah Carey Career Achievement Awards 2010 Career Awards », sur Site officiel de Mariah Carey (consulté le 8 février 2011)
  34. (en) « List of Grammy nominees », sur CNN (consulté le 8 février 2011)
  35. (en) « Best Singles of the '90s », sur Slant Magazine,‎ 10 janvier 2011 (consulté le 5 juin 2011)
  36. a, b et c (en) Sarah Frere-Jones, « On Top : Mariah Carey’s record-breaking career », sur The New Yorker,‎ 3 avril 2006 (consulté le 5 juin 2011)
  37. a et b (en) Judnick Mayard, « Suite903: R&B, Rejected and Betrayed », sur The Fader (consulté le 5 juin 2011)
  38. (1995). Crédits du single Fantasy par Mariah Carey. Columbia Records. (662461-7)
  39. (1995). Crédits du single Fantasy par Mariah Carey. Columbia Records. (662495-2)
  40. (1995). Crédits du single Fantasy par Mariah Carey. Columbia Records. (44K 78044)
  41. (1995). Crédits du single Fantasy par Mariah Carey. Columbia Records. (662495-5)
  42. Mariah Carey (1995). Crédits de l'album Daydream. (481367 2). Columbia Records
  43. (de) « Chartverfolgung - Fantasy », sur Media Control Charts (consulté le 8 février 2011)
  44. (en) Australian-charts.com – Mariah Carey – Fantasy. ARIA Top 50 Singles. Hung Medien. Consulté le 17 mars 2012.
  45. (de) Austrian-charts.com – Mariah Carey – Fantasy. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien. Consulté le 17 mars 2012.
  46. (nl) Ultratop.be – Mariah Carey – Fantasy. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 17 mars 2012.
  47. Ultratop.be – Mariah Carey – Fantasy. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 17 mars 2012.
  48. (en) Mariah Carey - Chart history – Billboard. Billboard Hot 100. Prometheus Global Media. Consulté le 17 mars 2012.
  49. (en) Mariah Carey - Chart history – Billboard. Billboard Hot Dance Club Songs. Prometheus Global Media. Consulté le 17 mars 2012.
  50. (en) Mariah Carey - Chart history – Billboard. Billboard Pop Songs. Prometheus Global Media. Consulté le 17 mars 2012.
  51. (en) Mariah Carey - Chart history – Billboard. Billboard R&B/Hip-Hop Songs. Prometheus Global Media. Consulté le 17 mars 2012.
  52. (fi) Finnishcharts.com – Mariah Carey – Fantasy. Suomen virallinen lista. Hung Medien. Consulté le 17 mars 2012.
  53. Lescharts.com – Mariah Carey – Fantasy. SNEP. Hung Medien. Consulté le 17 mars 2012.
  54. (en) Norwegiancharts.com – Mariah Carey – Fantasy. VG-lista. Hung Medien. Consulté le 17 mars 2012.
  55. (en) Charts.org.nz – Mariah Carey – Fantasy. RIANZ. Hung Medien. Consulté le 17 mars 2012.
  56. (nl) Dutchcharts.nl – Mariah Carey – Fantasy. Single Top 100. Hung Medien. Consulté le 17 mars 2012.
  57. (en) Swedishcharts.com – Mariah Carey – Fantasy. Singles Top 60. Hung Medien. Consulté le 17 mars 2012.
  58. (en) Swisscharts.com – Mariah Carey – Fantasy. Schweizer Hitparade. Hung Medien. Consulté le 17 mars 2012.
  59. (en) « ARIA Charts - End Of Year Charts - Top 50 Singles 1995 », sur Australian Recording Industry Association (consulté le 11 février 2010)
  60. (fr) « Rapports annuels 1995 - Singles », sur Ultratop (consulté le 11 février 2010)
  61. (it) « I singoli più venduti del 1995 », sur Federazione Industria Musicale Italiana (consulté le 22 juillet 2011)
  62. (nl) « Jaaroverzichten Single 1995 », sur Dutch Top 40 (consulté le 11 février 2011)
  63. (nl) « Top 40 1995 », sur Dutch Top 40 (consulté le 14 juin 2011)
  64. (en) « RIAA - Gold & Platinum », sur Recording Industry Association of America (consulté le 8 février 2011)
  65. (fr) « Fantasy [Single Maxi] », sur Amazon.fr (consulté le 9 mai 2011)
  66. (de) « Fantasy (poch Grise-5remix) [Maxi] », sur Amazon.de (consulté le 9 mai 2011)
  67. (fr) « Fantasy [Maxi, Import] », sur Amazon.ca (consulté le 9 mai 2011)
  68. (ja) « Fantasy [Single, Maxi, Import, From US] », sur Amazon.ja (consulté le 9 mai 2011)
  69. (en) « Fantasy [Single] », sur Amazon.com (consulté le 9 mai 2011)
  70. (en) « Fantasy [Single, Maxi, Import] », sur Amazon.co.uk (consulté le 9 mai 2011)

Références bibliographiques

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k Fred Bronson 2003, p. 841
  2. a, b, c, d et e Chris Nickson 1998, p. 137
  3. Marc Shapiro 2001, p. 92
  4. a et b Chris Nickson 1998, p. 140-141
  5. a, b, c, d, e, f et g Chris Nickson 1998, p. 134
  6. a et b (en) David Kent, Australian Chart Book 1993-2005,‎ 2006 (ISBN 0-646-45889-2)
  7. a et b (en) Dean Scapolo, The Complete New Zealand Music Charts 1966-2006,‎ 2007 (ISBN 978-1-87744-300-8)
  8. a, b et c Chris Nickson 1998, p. 142
  9. a et b Chris Nickson 1998, p. 155
  10. Jim Argenson 2010, p. 29-33
  11. Jim Argenson 2010, p. 38-42
  12. Jim Argenson 2010, p. 44-48
  13. Marc Shapiro 2001, p. 94-96

Références issues de publications

  1. (en) Jerry McKenna, « Hot 100 Singles Spotlight », Billboard, vol. 107, no 39,‎ 30 septembre 1995 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  2. (en) « Best-Selling Records of 1995 », Billboard, vol. 108, no 3,‎ 20 janvier 1996 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  3. a et b (en) « The Year in Music - Hot 100 Singles », Billboard, vol. 107, no 52,‎ 30 décembre 1995 (ISSN 0006-2510)
  4. a et b (en) « The Year in Music - Hot 100 Singles », Billboard, vol. 108, no 52,‎ 28 décembre 1996 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  5. a et b (en) Mayfield Geoff, « 1999 The Year in Music Totally '90s: Diary of a Decade - The Listing of Top Pop Albums of the '90s & Hot 100 Singles of the '90s », Billboard, vol. 111, no 52,‎ 25 décembre 1999 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  6. (en) « Hits of World », Billboard, vol. 107, no 42,‎ 21 octobre 1995 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  7. a et b (en) « Hits of World », Billboard, vol. 107, no 43,‎ 28 octobre 1995 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Jim Argenson, Mariah Carey Concert Tours, St. Martin's Press,‎ 2003 (ISBN 1-155-56204-6) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • (en) Fred Bronson, The Billboard Book of Number 1 Hits, Billboard Books,‎ 2003 (ISBN 0-823-07677-6) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • (en) Chris Nickson, Mariah Carey revisited: her story, ST. Martin's Press,‎ 1998 (ISBN 978-0-312-19512-0) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • (en) Marc Shapiro, Mariah Carey: The Unauthorized Biography, ECW Press,‎ 2001 (ISBN 978-1-550-22444-3) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article


Cet article est reconnu comme « bon article » depuis sa version du 8 mai 2011 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l'ayant promu.