Fang La

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fāng Là (chinois simplifié : 方腊 ; chinois traditionnel : 方臘) fut un rebelle du temps de la dynastie Song en Chine, relié à l'histoire des 108 héroïques brigands du célèbre roman chinois Au bord de l'eau (水滸 Shuǐ Hǔ).

La révolte de Fang La[modifier | modifier le code]

La révolte Fang La eut lieu en Chine vers la fin de la dynastie des Song du nord.

De son métier, Fang La était un bûcheron. Étant un homme du sud du Yangzi Jiang, il devint frustré et irrité de voir la corruption croissante qui sévissait à la cour des Song. Cette colère était partagée par beaucoup de ses compatriotes, qui, comme lui, souffraient de la pauvreté ; aussi trouva-t-il rapidement chez eux un soutien massif. Il rassembla alors des troupes au sud du Yangzi Jiang, et en vint à menacer l'empereur du nord. Il conquit un vaste territoire au sud du Yangzi, créa sa propre court, et se déclara empereur.

La révolte de Fang La fut finalement écrasée par des armées locales, unies pour lutter contre lui par les mêmes fonctionnaires corrompus qu'il avait voulu abattre. Fang La fut ensuite capturé et tué.

Contrairement au roman Shuǐ Hǔ (Au bord de l'eau) Fang La ne rencontra jamais les 108 brigands-héros de Song Jiang ; il ne rencontra pas non plus Song Jiang, qui vécut à une autre époque.