Family office

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le concept d'un office familial (family office) a fait son apparition aux États-Unis au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle. Des familles telles que les Rockefeller, Whittier et Pitcairn notamment, établirent pour leur compte des structures ad hoc afin de contrôler elles-mêmes certains aspects de la gestion de leur patrimoine. Ainsi naquirent les premiers « single family offices », structures détenues à 100 % par une famille, principalement dirigées par un ou plusieurs de leurs membres et dédiées à un éventail de tâches pouvant aller de la gestion de la fortune familiale, l’allocation d'actifs, la supervision d’établissements bancaires, le reporting consolidé, l’attribution de performances à l’optimisation juridique et fiscale du patrimoine, sa dévolution successorale, la prise en charge de services de conciergerie, la politique de philanthropie ou encore la gestion du parc immobilier de la famille.

Peu de familles remplissent toutefois les conditions pour justifier de la création de leur propre office familial. Parfois, plusieurs familles se regroupent dans le cadre d’un office multi-familial (« multi family office ») qu’elles détiennent ensemble et gèrent dans l’intérêt commun. Quel que soit le mode d’organisation choisi (office familial simple ou multi-familial ou simple suivi par un homme de confiance), nombre de familles choisissent de confier une ou plusieurs des missions sus-mentionnées à une équipe de spécialistes, externe à la famille, offrant de tels services d'un office familial. Certaines sociétés choisissent d’offrir un office multi-familial à leurs clients après l’avoir testé auprès de la famille fondatrice de l’entreprise notamment lors de la transmission aux nouvelles générations.

Illustration (en anglais) des services fournis par un family office

Classes d'offices familiales[modifier | modifier le code]

Classe A[modifier | modifier le code]

Classe B[modifier | modifier le code]

Classe C[modifier | modifier le code]

À qui s’adressent les services d'un office familial ?[modifier | modifier le code]

Les services d'un office familial sont destinés aux familles qui souhaitent maintenir à long terme la valeur de leur patrimoine. Plus précisément, ils concernent celles qui disposent d’un patrimoine complexe par sa nature (entreprise familiale, propriétés foncières, agricoles ou viticoles), sa composition (biens à l’étranger par exemple) ou son ampleur et, surtout, pour lesquelles la cohésion familiale est un objectif à part entière.

Une exigence : créativité, neutralité et intégrité. La gestion d’un patrimoine complexe ne peut à aucun moment être conçue comme une technique répétitive, qui trouverait sa substance dans un ensemble de règles ou de recettes stéréotypées. Afin que le conseil apporté aux familles ne soit pas dénaturé par des impératifs de rentabilité, les sociétés proposant des services d'un office familial s’interdisent de proposer des solutions de placement du groupe. Elles s’appuient sur ses compétences internes pour apporter une prestation de qualité irréprochable, en toute neutralité.

Comment les conseillers habituels de la famille sont-ils associés ?[modifier | modifier le code]

Le prestataire de l'office familial ne se substitue pas aux conseillers et aux interlocuteurs habituels (hommes de confiance, gestionnaires, notaires, avocats, experts-comptables,…) qui connaissent déjà certaines problématiques de la famille. Au contraire, il collabore au quotidien avec eux.

Il peut également mettre la famille en relation avec des professionnels avertis afin de répondre à des questions ponctuelles (fiscaliste international, assureur spécialisé, expert en art,…). Il peut aussi recourir aux compétences internes du groupe (allocation stratégique et tactique, coordination d’experts).

Les principales missions d’un office familial[modifier | modifier le code]

Les services d'un office familial ont pour objectif de :

  • préserver l’harmonie familiale,
  • garantir la conservation des intérêts patrimoniaux de la famille,

Ils permettent aux familles qui souhaitent faire fructifier leur patrimoine de le mettre en adéquation avec leurs projets et d’en organiser la transmission aux générations suivantes. Des spécialistes dédiés œuvrent avec la famille aux côtés de ses interlocuteurs habituels.


Certaines sociétés vont encore plus loin en proposant d’accompagner leurs clients dans la mise en place de projets philanthropiques et projets entrepreneuriaux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Les plus gros family offices du monde:

  1. HSBC Private Wealth Solutions, Suisse
  2. Northern Trust, USA
  3. BNY Mellon Wealth Management, USA
  4. Pictet, Suisse
  5. UBS Global Family Office, Suisse
  6. U.S. Trust (Bank of America), USA
  7. Rockefeller Financial, USA
  8. Frankfurt Family Office (BHF-BANK), Allemagne
  9. AM Family Office, Suisse

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]