Famille de Montesquiou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Famille de Montesquiou
Image illustrative de l'article Famille de Montesquiou
Armes
Blasonnement D'or, aux deux tourteaux de gueules, l'un sur l'autre.
Devise Deo duce, ferro comite
Branches d'Artagnan,

de Monluc, de Marsan, de Sainte-Colombe, de Xaintrailles, de Pressac, de Poylobon

Période XIe-XXIe siècle
Pays ou province d’origine Gascogne
Allégeance Comte de Fezensac,

Comte d'Armagnac, Roi de Navarre, Roi de France

Fiefs tenus Fezensaguet, Armagnacais, Bigorre.
Demeures Hôtel de Montesquiou

Chateau de Marsan, Forteresse de Montesquiou, Château d'Artagnan, Château de Bourron-Marlotte, Château de Longpont, Château de Courson, Château de Courtanvaux, Château des Hayes, Château de Hauteville, Château de La Roche, Château de Mauperthuis, Château de Xaintrailles

Charges Grand Chambellan de France,

Ministre de l'Interieur, députés, sénateurs, ambassadeurs

Fonction(s) militaire(s) 3 Maréchaux, 1 Amiral, 8 généraux, Capitaines des Mousquetaires
Fonction(s) ecclésiastique(s) 1 Cardinal, 1 Archevêque
Preuves de noblesse
 - Admis aux honneurs de la Cour Reçue six fois aux honneurs de la cour; menin royal.

La famille de Montesquiou est une des plus anciennes familles de la noblesse française avec une filiation prouvée qui remonte à 1190[1]. Elle compte trois maréchaux de France, huit généraux, un amiral, un cardinal, trois archevêques, quatre évêques, trois ministres, huit députés ou sénateurs et deux membres de l'Académie française.

Origine[modifier | modifier le code]

Selon un rapport établi par Chérin, généalogiste du roi (arrêt du grand conseil de 1777) la famille de Montesquiou est reconnue comme issue de Aimery comte de Fezensac vivant au début du XIe siècle, dont le second fils sera à l'origine de la maison de Montesquiou par Raymond-Aimery, baron de Montesquiou en 1013[2].

Au XVIIIe siècle, la famille fut reçue six fois aux honneurs de la cour.

Sa devise est "deo duce, ferro comite" ("Dieu pour maître et l'épée pour compagne", en latin) portée notamment par le maréchal Blaise de Montluc.

La branche subsistante de la famille de Montesquiou a hérité par succession de la branche éteinte de Marsan du chateau de Marsan, reconstruit au XVIIIe siècle, sur l'emplacement d'une forteresse féodale qui avait appartenue autrefois aux anciens comte de Fezensac[3]


Titres et patronymes[modifier | modifier le code]

Les différentes branches éteintes de la famille de Montesquiou portèrent de nombreux titres (certains confirmés, d'autres de courtoisie).

La branche éteinte de Marsan fut titrée duc de Montesquiou-Fezensac en 1821 et 1832. Titre éteint en 1913 avec Philippe André 3e duc de Montesquiou-Fezensac. Sa fille unique épousa le comte de Maillé de la Tour-Landry[4].


Branche subsistante d'Artagnan :

La branche subsistante de la famille de Montesquiou séparée depuis le milieu du XVe siècle de la branche de Marsan et n’ayant pas d’ancêtre duc commun se dit depuis 1913 « duc de Montesquiou-Fezensac ». Il s’agit d’un titre irrégulier sans légitimité.[5] ( Le titre de duc de Montesquiou-Fezensac ne pouvait se transmettre qu’en postérité masculine naturelle et légitime du premier duc, c’est pour cette raison que le neveu du premier duc de Montesquiou- Fezensac (1821) fut créé à son tour duc de Montesquiou-Fezensac en 1832 au décès de son oncle l’abbé de Montesquiou).

  • Le chef de la branche aînée porte le titre de courtoisie de marquis de Montesquiou[6] ainsi que le titre irrégulier de duc de Montesquiou-Fezensac[7],[8],[9].
  • Le chef de la branche puinée est comte de Montesquiou-Fezensac (titre d'Empire accordée en 1809)[10]


Origine du nom Montesquiou :

Le nom de Montesquiou apparaît pour la première fois dans une charte de 985. Signifiant « mont en échine », il peut également s'interpréter comme « mont terrible » ou « mont sauvage ». La forteresse du village, situé dans l'actuel département du Gers, appartint aux Montesquiou jusqu'au XVIe siècle, quand elle passa par héritage dans la famille de Colbert-Chabanais, puis dans la famille de Rohan. Elle revint dans la branche Montesquiou d'Artagnan au XVIIIe siècle. A la Révolution, la forteresse est saisie et rasée. Mais, paradoxalement, la place du village appartient encore aujourd'hui à la famille Montesquiou.

Origine du nom Fezensac :

A la suite du rapport de Chérin confirmant que la famille de Montesquiou descend de l'ancienne famille éteinte de Fezensac la famille de Montesquiou fut autorisée par lettres patentes de Louis XVI du 9 novembre 1777 à ajouter à son nom celui de "Fezensac". Deux branches de la famille (les branches de Marsan et d'Artagnan) modifièrent alors leur nom en "Montesquiou-Fezensac".

Origine du nom d'Artagnan :

Le nom d'Artagnan est celui d'une terre qui entra dans la famille de Montesqiou au au XVIe siècle par le mariage de Paul de Montesquiou (1500-1583) avec Jacquemette d'Estaing en 1524 qui apporta en dot la seigneurie d'Artagnan dans le Bigorre. leurs descendants se distinguèrent des autres branches en portant le nom de cette terre.

Malgré l'homonymie, la famille de Montesquiou ne descend pas du célèbre d'Artagnan (qui appartenait à la famille de Batz de Castelmore et avait emprunté ce nom à sa mère née de Montesquiou). Arrivant à la cour pour se mettre au service du roi, il choisit de porter le nom de "d'Artagnan" nettement plus connu.

Le nom "d'Artagnan" tomba en désuétude dans la famille de Montesquiou à la fin du XVIIIe siècle.[11] Par décret du 16 mars 2012, Aymeri de Montesquiou-Fezensac et Jean-Louis de Montesquiou-Fezensac et leurs enfants sont autorisés à ajouter le patronyme d'Artagnan à leur nom, devenant " de Montesquiou-Fezensac d'Artagnan".

Des membres de la famille de Batz descendants de d'Artagnan s'opposèrent sans succès à cette demande de changement de nom effectuée par la famille de Montesquiou en 2012[12].


Principaux membres[modifier | modifier le code]

La famille de Montesquiou comportait notamment les branches de Montesquiou-Marsan, Montesquiou d'Artagnan, Montesquiou-Pressac, Montesquiou-Saintrailles, Montesquiou-Puylobon, Montesquiou-Saint Colombe et Montesquiou-Montluc. Ces rameaux remontent presque tous au XVe siècle de Barthélémy de Montesquiou, seigneur de Marsan, qui se maria d'abord avec Marguerite de Sarrey, dont Bertrand, qui fait la souche de la branche de Marsan, et ensuite en 1446 avec Anne de Galard, dont Manaud de Montesquiou, seigneur de Salles, qui fait la souche de la branche d'Artagnan.

Tous les Montesquiou actuels descendent de la branche d'Artagnan, par Anne-Pierre de Montesquiou-Fezensac (1739-1798), conquérant de la Savoie. Outre les militaires et les ecclésiastiques, la famille compte de nombreux hommes de lettres, notamment le dandy décadent Robert de Montesquiou (1855-1921) qui inspira les personnages de Des Esseintes dans À rebours de Huysmans et du baron de Charlus dans À la recherche du temps perdu de Marcel Proust.

Branche de Marsan[modifier | modifier le code]

Branche d'Artagnan[modifier | modifier le code]

Branche de Poyloubon[modifier | modifier le code]

* Henri-Jacques de Montesquiou-Fézensac-Poylobon (17 janvier 1710, Balignac - 19 janvier 1777, Sarlat) Evêque.

Famille de Montluc issue de la famille de Montesquiou[modifier | modifier le code]

Liste de ducs de Fezensac[modifier | modifier le code]

Le titre de duc de Fezensac s'est éteint en 1913. Le nouveau chef des armes releva alors le titre, "proprio-motu". Il s'agit donc d'un titre irrégulier porté sans légitimité [13],[14] par:

Arbre généalogique[modifier | modifier le code]

Voir la généalogie depuis Garsie Sanche, duc de Gascogne, jusqu'au XVIIIe siècle :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5606394d/f94.image

La généalogie établie par Chérin : Généalogie de la maison de Montesquiou-Fezensac, suivie de ses preuves disponible sur Gallica, Paris, de Valade, 1784.

Première branche[modifier | modifier le code]

   o Barthélémy de Montesquiou 1420-1482
       o Bernard de Montesquiou
           o Pierre de Montesquiou
               o Jean de Montesquiou
                   o Bertrand de Montesquiou
                       o Jean de Montesquiou
                           o Bertrand de Montesquiou
                               o Jean François de Montesquiou
                                   o Pierre de Montesquiou
                                       o Marc Antoine de Montesquiou Fezensac ca 1700-1783
                                       o …/…
   o Barthélémy de Montesquiou 1420-1482
       o Manaud de Montesquiou
           o Paulon de Montesquiou
               o Jean de Montesquiou
                   o Henri de Montesquiou Fezensac & Jeanne de Gassion
                       o …/…
                   o Françoise de Montesquiou

Suite de la première branche[modifier | modifier le code]

 o Marc Antoine de Montesquiou Fezensac (ca 1700-1783)
   o Philippe André François de Montesquiou Fezensac (1753-1833)
       o Raymond Aimery de Montesquiou Fezensac (1784-1867)
           o Roger Aimery de Montesquiou Fezensac (1809-1864)
               o Philippe de Montesquiou-Fezensac (1843-1913)
                   o Madeleine Raymonde Isaure Mathilde de Montesquiou Fezensac (1865-1896)
                   o Jeanne Mathilde Marie de Montesquiou Fezensac (1868-1888)
           o Richard de Montesquiou Fezensac (1810-1810)
           o Louise Mathilde de Montesquiou Fezensac (1811-1883)
           o Orianne Henriette de Montesquiou Fezensac (1813-1887)
           o Raymond de Montesquiou Fezensac (1818-1819)
       o Alphonse Marc Antoine Joseph de Montesquiou Fezensac (1786-1803)
   o François-Xavier-Marc-Antoine de Montesquiou-Fézensac (1757-1832)
   o François Joseph de Montesquiou Fezensac (1757-1836)
   o Jeanne Anne de Montesquiou Fezensac (1758-1838)
   o Philippine de Montesquiou Fezensac (1762-1840)
   o Pierre de Montesquiou Fezensac
   o Jacquette de Montesquiou Fezensac

Deuxième branche[modifier | modifier le code]

o Henri de Montesquiou Fezensac & Jeanne de Gassion
   o Pierre de Montesquiou d'Artagnan
   o Henry de Montesquiou Fezensac
       o Pierre de Montesquiou Fezensac (1687-1754)
           o Anne-Pierre de Montesquiou Fezensac (1739-1798)
               o Anne-Louise Hyacinthe Augustine de Montesquiou Fezensac (1761-1823)
               o Pierre de Montesquiou Fezensac (1764-1834)
                   o Rodrigue Charles Eugène de Montesquiou Fezensac (1782-1810)
                       o Anastove de Montesquiou Fezensac (1802-1809)
                       o Paul de Montesquiou Fezensac (1804-1845)
                       o Aline-Ambroisine de Montesquiou Fezensac (1807-1871)
                       o Charles Eugène Anatole de Montesquiou Fezensac (1811-1883)
                           o Louise Aline de Montesquiou Fezensac (1837-1885)
                           o Mathilde de Montesquiou Fezensac (1838-1904)
                           o Marie jeanne Charlotte de Montesquiou Fezensac (1842-1888)
                           o Pierre de Montesquiou Fezensac (1844-1894)
                               o Joseph de Montesquiou Fezensac (1875-1939)
                                   o Pierre de Montesquiou Fezensac (1909-1976)
                                         o Victoire de Montesquiou-Fezensac d'Artagnan (1934-)
                                         o Aymeri de Montesquiou-Fezensac d'Artagnan (1942-)
                                             o Pierre de Montesquiou-Fezensac d'Artagnan (1979-)
                                   o Philippe de Montesquiou Fezensac (1911-2000)
                                         o Alexandre de Montesquiou-Fezensac d'Artagnan (1969-)
                           o Eugène Blaise de Montesquiou Fezensac (1852-1872)
                   o Anatole de Montesquiou-Fezenzac (1788-1878)
                       o Napoléon Pierre Marie Louis Anatole de Montesquiou Fezensac (1810-1872)
                           o Marie Joséphine Anatole de Montesquiou Fezensac (1834-1884)
                           o Marie Anatole Odon de Montesquiou Fezensac (1836-1882)
                               o Georges de Montesquiou Fezensac (1868)
                               o Raoul de Montesquiou Fezensac (1869-1934)
                                   o Odon de Montesquiou Fezensac (1906-1964)
                               o Ferdinand de Montesquiou Fezensac (1870-1920)
                               o Léon de Montesquiou Fezensac (1873-1915)
                               o Hélène de Montesquiou Fezensac (1878-1927)
                           o Bertrand de Montesquiou-Fézenzac (1837-1902)
                               o Mathilde de Montesquiou-Fezensac (1883-1960)
                       o Thierry de Montesquiou Fezensac (1824-1864)
                           o Elise Victorine Marie de Montesquiou Fezensac (1845-1879)
                           o Roger Marie Gontran Anatole de Montesquiou Fezensac (1847-1883)
                           o Marie Léon Anatole Aimery de Montesquiou Fezensac (1853-1873)
                           o Robert de Montesquiou Fezensac (1855-1921)
                       o Wladimir Anatole de Montesquiou Fezensac (1830-1887)
                           o Louis Paul Anatole de Montesquiou Fezensac (1857)
                               o Odette de Montesquiou Fezensac (1908-2002)
                   o Alfred Félix de Montesquiou Fezensac (1794-1847)
                       o Madeleine Marie Françoise Zélia de Montesquiou Fezensac (1818-1886)
                   o Elisabeth de Montesquiou Fezensac
                   o Clodoald de Montesquiou Fezensac
               o Henri de Montesquiou-Fézensac (1768-1844)
                   o Elodie Marie Joséphine de Montesquiou Fezensac (1790-1875)
                   o Anne Rose Zoé de Montesquiou Fezensac (1792-1817)
                   o Pierre François Henri de Montesquiou-Fezensac (1793-1881)
                       o Fernand de Montesquiou Fezensac (1821-1896)
                           o Catherine de Montesquiou Fezensac (1851-1912)
                           o Victor Auguste Henri de Montesquiou-Fezensac (1853-1921)
                               o Fernand de Montesquiou-Fezensac (1890-1986)
                                   o Henri de Montesquiou-Fezensac (1934-1992)
                                       o Jean-Louis de Montesquiou-Fezensac d'Artagnan (1951-)
                                           o Alfred de Montesquiou Fezensac d'Artagnan  (1978-)
                                           o Aude de Montesquiou-Fezensac d'Artagnan (1980-) 
                                           o Felix de Montesquiou-Fezensac d'Artagnan
                                           o Sanche de Montesquiou-Fezensac d'Artagnan
                                   o Anne-Pierre de Montesquiou-Fezensac d'Artagnan (1935-)
                               o Clotilde de Montesquiou Fezensac (1892-1938)
                               o Jean de Montesquiou Fezensac (1902-1984)
                           o Auriane de Montesquiou Fezensac (1857-1929)
                           o Henriette de Montesquiou Fezensac (1863-1926)

Alliances[modifier | modifier le code]

Famille de Lévis-Mirepoix

Famille de Talleyrand

Famille de Gassion

Famille d'Estrées

Famille de Mortemart-Rochechouart

Famille de Caraman Chimay

Famille de Rohan

Famille d'Harcourt

Famille de Noailles

Famille Bibesco

Famille de Touchebœuf[15]

Famille de Faucigny-Lucinge

Armoiries[modifier | modifier le code]

Figure Blasonnement
Blason fam fr Montesquiou.svg

D'or aux deux tourteaux de gueules, l'un sur l'autre.[16],[17],[18],[17]

Blason fam fr Montesquiou-Fézensac.svg Branches de Montesquiou-Marsan et de Montesquiou-Marsac

Parti : 1, de Montesquiou; 2, de gueules plain.[17]

Blason fam fr Montesquiou-Sainte-Colombe.svg Branches de Montesquiou-Sainte-Colombe

Écartelé : 1 et 4, de Montesquiou ; 2 et 3, d'azur, à trois colombes d'argent, accompagnées en chef d'un croissant du même (Sainte-Colombe)[17].

Blason fam fr Montesquiou-Montluc.svg Branches de Montesquiou-Montluc

Écartelé : 1 et 4, d'azur, au loup ravissant d'or; 2 et 3, d'or, au tourteau de gueules[17].

Blason fam fr Montesquiou-Lasseran-Massencomme-Montluc.svg Branches de Montesquiou-Lasseran-Massencomme-Montluc

Écartelé : 1 et 4, d'azur, au loup ravissant d'or; 2 et 3, d'or, au tourteau de gueules ; sur-le-tout, d'or, à trois lions d'azur, armés, lampassés et couronnés de gueules[17].

Blason Anne Elisabeth Pierre de Montesquiou (1764-1834).svg Pierre de Montesquiou-Fezensac, grand chambellan de France sous le Premier Empire :

D'or à deux tourteaux de gueules, posés en pal ; au canton des Comtes Membres de Collège électoral brochant. L'écu posé sur les insignes de Grand chambellan de l'Empire. Toque de Comte de l'Empire, manteau des sénateurs de l'Empire[19],[20],[17].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Almanach de Gotha" 1902, page 880
  2. Jougla de Morenas, Grand Armorial de France tome V.
  3. Jacques Gardelles "Les châteaux du moyen âge dans la France du sud-ouest" 1972
  4. Jougla de Morenas, Grand Armorial de France, tome V page 93.
  5. Etat de l'Ordre du Saint-Esprit en 1830 » page 85 de Hervé Pinoteau (Nouvelles Editions latines, Paris 1983.
  6. "Généalogie de la maison de Montesquiou-Fezensac, suivie de ses preuves", imprimerie de Valade, Paris 1784, Page 257
  7. Etat de l'Ordre du Saint-Esprit en 1830 » page 85 de Hervé Pinoteau (Nouvelles Editions latines, Paris 1983.
  8. Jougla de Morenas, Grand Armorial de France, tome V
  9. E de Séréville et F de Saint-Simon "Dictionnaire de la noblesse française"
  10. Jougla de Morenas, Grand Armorial de France, tome V
  11. Histoire de la maison de Montesquiou-Fezensac par M. le duc de Fezensac. Imprimerie de Guiraud, Paris, 1847, pages 157 et 158.
  12. Arrêt 359472 du Conseil d'Etat du 29 avril 2013
  13. Etat de l'Ordre du Saint-Esprit en 1830 » page 85 de Hervé Pinoteau (Nouvelles Editions latines, Paris 1983.
  14. E de Serevile et F de Saint Simon "Dictionnaire de la noblesse française"
  15. Nobiliaire universel de France ou recueil général des généalogies ... Par Nicolas Viton de Saint-Allais - volume 14 page 184
  16. Johannes Baptist Rietstap, Armorial général : contenant la description des armoiries des familles nobles et patriciennes de l'Europe : précédé d'un dictionnaire des termes du blason, G.B. van Goor,‎ 1861, 1171 p. (lire en ligne), et ses Compléments sur www.euraldic.com
  17. a, b, c, d, e, f et g www.heraldique-europeenne.org
  18. Michel Popoff (préf. Hervé Pinoteau), Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit : d'après l'œuvre du père Anselme et ses continuateurs, Paris, Le Léopard d'or,‎ 1996, 204 p. (ISBN 2-86377-140-X)
  19. Source : www.szlachta.org
  20. La noblesse d'Empire sur http://thierry.pouliquen.free.fr

Voir aussi[modifier | modifier le code]

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5606394d/f94.image

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • G Martin, Histoire et généalogie de la maison de Montesquiou.

Articles connexes[modifier | modifier le code]