Famille Van Robais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La famille van Robais a créé en 1665 à Abbeville la Manufacture royale des Rames, qui comptera à son apogée 2 500 salariés.

Cette famille de riches tapissiers hollandais était originaire de Zélande aux Pays-Bas et réputée pour son art du tissage.

Jean-Baptiste Colbert, alors ministre de Louis XIV, fit appel à elle pour s'installer à Abbeville avec une cinquantaine de travailleurs hollandais, lui concédant certains avantages en échange de l'implantation d'une manufacture de draps fins[1].

Abandonnée en 1685 après la révocation de l'édit de Nantes, puis reconstruite entre 1709 et 1713 sous la direction de l'aîné Josse van Robais, la manufacture des Rames employa jusqu'à 2 500 ouvriers dans des conditions de discipline rigoureuses.

La fortune des van Robais était considérable comme en témoigne la richesse du château de Bagatelle construit de 1752 à 1754 pour servir de maison de campagne à Abraham van Robais.

Jean-Baptiste Perronneau a peint le portrait d'Abraham van Robais.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1] Lettres patentes sur Gallica

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]