Famille Tolkien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La famille Tolkien est une famille britannique d'origine allemande dont le membre le plus célèbre est J. R. R. Tolkien, professeur à Oxford et auteur du Seigneur des anneaux.

Origines[modifier | modifier le code]

Originaires de l'est de l'Allemagne, les Tollkiehn émigrent en Angleterre au XVIIIe siècle pour des raisons incertaines : il est possible qu'ils fuient l'invasion prussienne de la Saxe durant la guerre de Sept Ans (1756). Il existait toute une mythologie familiale autour de l'histoire familiale : le biographe de J. R. R. Tolkien, Humphrey Carpenter, rapporte plusieurs histoires qui furent racontées au jeune Ronald par sa tante Grace[1]. Selon l'une d'elles, un ancêtre nommé George von Hohenzollern aurait combattu avec bravoure au siège de Vienne en 1529, et aurait reçu en conséquence le surnom de tollkühn, « téméraire ». La famille aurait alors noué des liens avec la noblesse française et pris le nom de « du Téméraire ». En 1794, l'un des membres de la famille aurait traversé la Manche pour fuir la Révolution française, reprenant son ancien nom et l'anglicisant, ce qui donna « Tolkien ». La véracité de cette histoire est très discutable.

Au XIXe siècle, la famille Tolkien, établie dans la banlieue de Birmingham, devient « profondément anglaise »[2] et tient une fabrique de pianos qui fait banqueroute en 1877[3]. Le chef de la famille, John Benjamin Tolkien (?1807-1896), se reconvertit alors dans l'édition et la vente de musique. Il a onze enfants de ses deux mariages. Son deuxième fils, Arthur Reuel (1857-1896), quitte l'Angleterre pour l'Afrique du Sud en 1889, travaillant pour la Banque d'Afrique. En 1890, il est nommé directeur d'une agence à Bloemfontein, dans l'État libre d'Orange, où il est rejoint l'année suivante par sa fiancée, Mabel Suffield (1870-1904). Ils se marient le 16 avril 1891, et leur premier fils, John Ronald Reuel, naît le 3 janvier 1892.

Arbre généalogique simplifié[modifier | modifier le code]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Famille
SUFFIELD
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Famille
TOLKIEN
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
John Suffield
(?1833-1930)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
John Benjamin Tolkien
(?1807-1896)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
3 fils
et 1 fille
 
 
Edith « May »
(1865-1936)
= Walter Incledon
 
 
Emily Jane
(1872-1963)
= Edwin Neave
 
Mabel
(1870-1904)
 
 
 
 
 
 
Arthur Reuel
(1857-1896)
 
 
5 fils
et 5 filles
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Marjorie Incledon
(1891-1973)
 
 
 
Mary Incledon
(1895-1940)
 
Edith Bratt
(1889-1971)
 
John Ronald Reuel
(1892-1973)
 
 
 
Hilary Arthur Reuel
(1894-1976)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
John Francis Reuel
(1917-2003)
 
 
Joan Griffiths
(1916-1982)
 
Michael Hilary Reuel
(1920-1984)
 
Faith Faulconbridge
(1928-)
 
Christopher Reuel
(1924-)
 
Baillie Klass
(1941-)
 
Priscilla Mary Reuel
(1929-)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Michael George
(1943-)
 
 
 
Joanna
(1945-)
 
 
Judith
(1951-)
 
 
Simon
(1959-)
 
Adam
(1969-)
 
 
Rachel
(1971-)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Catherine (1969-)
Ruth (1982-)
 
 
 
Mandy (1967)
Royd (1969-)
Michael (1975-)
 
 
Freya (1976)
Piers (1979-)
 
 
Nicholas (1990-)
Anna (2002-)
 

Familles liées[modifier | modifier le code]

Famille Incledon[modifier | modifier le code]

Dans son enfance, J. R. R. Tolkien et son frère Hilary passent fréquemment une partie de leurs vacances chez leur tante Edith Suffield, surnommée « May ». Celle-ci a épousé Walter Incledon, un commerçant de Birmingham, et ils ont eu deux filles, Marjorie et Mary, à peu près du même âge que Tolkien. C'est lors de ses séjours chez les Incledon, à Barnt Green (Worcestershire), que Tolkien conçoit, avec ses cousines, ses premières langues imaginaires. C'est d'abord l’animalique, plus un code qu'une langue, qui consiste à remplacer les mots d'une phrase par des noms d'animaux. Après que Marjorie eut perdu tout intérêt pour cette langue, Tolkien et Mary conçurent un nouveau langage, plus élaboré, le nevbosh ou « nouveau non-sens »[4]. Quelques décennies plus tard, Tolkien évoque ces deux langues, ainsi que le naffarin, imaginé seul après le nevbosh, dans sa conférence Un vice secret[5].

Par la suite, Mary, convertie au catholicisme, devient la marraine de John Francis Reuel Tolkien, le fils aîné de J. R. R. Tolkien. Elle meurt d'un cancer en 1940. Sa sœur Marjorie devient peintre[6].

Famille Suffield[modifier | modifier le code]

La famille Suffield est originaire d'Evesham (Worcestershire), mais s'est au fil du temps déplacée vers Birmingham et sa banlieue. En 1900, la conversion au catholicisme de la mère de Tolkien a pour conséquence son reniement par son père John et son beau-frère, Walter Incledon, qui lui coupent les vivres. Néanmoins, les fils de Mabel ne semblent pas avoir souffert de cette décision, et après la mort de leur mère, ils sont brièvement placés chez leur tante par alliance Beatrice Suffield[7].

Tolkien déclare par la suite, dans une lettre à son fils Michael : « Bien que je sois un Tolkien par le nom, je suis un Suffield par mes goûts, mes talents et mon éducation, et chaque recoin [du Worcestershire] m'est d'une façon indéfinissable « familier »[8]. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carpenter, p. 28-29.
  2. Lettres, p. 218.
  3. London Gazette, n° 24508, p. 5498, 2 octobre 1877.
  4. Carpenter, p. 47–48.
  5. Les Monstres et les Critiques et autres essais, p. 247–275.
  6. Hammond & Scull, p. 424-425
  7. Hammond & Scull, p. 984-985
  8. Lettres, p. 54.

Bibliographie[modifier | modifier le code]