Clan Sinclair

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Famille Sinclair)
Aller à : navigation, rechercher

La famille Sinclair est une famille écossaise. Sinclair devint le nom du clan écossais qui lui est rattaché, et dont font partie les Rosslyn (en) et les Caithness.

Carte des clans écossais: Au Nord-Est, le clan Sinclair.

Variantes du nom[modifier | modifier le code]

Le nom est orthographié de différentes façons, suivant les époques et les usages. Le nom original de Saint-Clair a évolué en Saint Clare après l'arrivée en Écosse puis Sinclair à partir de la fin du XVIe siècle lorsque deux branches sont apparues. Les Caithness adoptèrent la forme Sinclair. Les Rosslyn (en) préfèrent encore l'ancienne forme de Saint Clare ou parfois St. Clair. Sinclair est néanmoins la forme la plus courante et celle utilisée dans la Scottish Clan and Familly Encyclopedia[1] et dans le Webster's New biographical Dictionnary[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Sinclair sont d'origine normande, et leur nom dérive de Sancto Claro[3], un nom commun de lieu en Normandie. En 1280, William Sinclair, shérif d'Édimbourg se voit attribuer le titre de baron de Rosslyn. Son fils Henry combat à la Bataille de Bannockburn pour Robert Ier d'Écosse en 1314.

William, le fils d'Henry, qui luttait contre les arabes en Andalousie sur le chemin de la Terre-Sainte, y est assassiné en 1330. Henry Sinclair, petit-fils de William Sinclair et héritier par sa mère de droits sur les Orcades, est reconnu comme comte des Orcades par Haakon VI de Norvège en 1379. En 1455, le roi Jacques II d'Écosse concède le titre de comte de Caithness au troisième comte Sinclair.

À la mort en 1676 sans héritier de George Sinclair, 6e comte de Caithness, criblé de dettes, John Campbell de Glenorchy, qui avait mis la main sur la majeure partie des domaines hypothéqués, revendique le titre. Celui-ci fut néanmoins restitué à une lignée cadette de la famille Sinclair, six ans plus tard, sur ordre du Parlement.

Membres importants[modifier | modifier le code]

Parmi les membres importants de la famille, il faut citer:

De nombreux membres de la famille servirent les rois de France dans la Garde écossaise.

Les mystères des Sinclair[modifier | modifier le code]

Le nom de Sinclair apparaît souvent dans les livres d'histoire parallèle concernant les sociétés secrètes.

  • Par association à la Chapelle de Rosslyn, haut lieu du mystère construit par un des membres de la famille, ils sont associés à la supposée présence de Templiers en Écosse après la dissolution de leur Ordre.
  • Henry de Saint Clare aurait redécouvert le Groënland et aurait mis le pied en Amérique presque un siècle avant Christophe Colomb.

La plupart de ces théories restent à prouver tangiblement et historiquement.

Il est en revanche clairement établi qu'en 1600 ou 1601, alors que se constituaient les toutes premières loges de la franc-maçonnerie, les maçons d'Écosse reconnurent, dans la première des Chartes dites "Saint Clair", Sir William Sinclair of Roslin comme mécène et protecteur. Il est également écrit dans ce document que les Sinclair détenaient ce titre depuis "longtemps", sans qu'il soit cependant possible d'apporter plus de précision à ce sujet.

Généalogie[modifier | modifier le code]

  • Guillaume de Sancto Claro, lord de Roslin
    • William de Saint-Clair († v. 1270), lord de Roslin
      • William de Saint-Clare († 1299/1303)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Plean et Squire 1998
  2. (en) Webster's New biographical Dictionnary, Merriam-Webster Inc.,‎ 1988, 1130 + xvii p. (ISBN 978-0-8777-9543-8) édité et révisé en 1995 sous le nom de : (en) Merriam-Webster's biographical dictionary., Merriam-Webster Inc.,‎ 1995, 1170 + xvii p. (ISBN 978-0-8777-9743-2 et 978-0-8777-9543-8).
  3. Watson 2008
  4. http://roglo.eu/roglo?lang=fr;templ=celerier;i=1684598