Famille Roux (peintres de marine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Joseph Roux.

La famille Roux a compté de nombreux peintres de marines. Parmi les membres de cette famille de Marseille, les plus connus sont :

La dynastie des Roux : de l'hydrographie aux « portraits de navires »[modifier | modifier le code]

Articles connexes : Hydrographe et Aquarelle.
Affiche de la boutique d'hydrographe Roux à Marseille en 1770
Joseph Roux (1725-1789) 

Il possède sur le port de Marseille une boutique d’hydrographe héritée de son père (Joseph Roux, père 1682-1747). Il est le premier de la dynastie des Roux à peindre et à dessiner. Réalisant des cartes marines, des plans de ports et de rades, et des roses de compas à l’aquarelle, il est probablement l’instigateur du genre de tableau dénommé « portraits de bateaux »[1].

Le Jean-Baptiste du Havre, aquarelle de Ange-Joseph Antoine Roux.
Mathieu-Antoine Roux. L'Océan en route vers La Réunion, Musée de la Marine de Marseille
Ange-Joseph Antoine (1765-1835) 

Ange-Joseph Antoine, son fils, commence très tôt à travailler dans la boutique de son père et à dessiner les nombreux bâtiments qui séjournent dans le port. Plus tard c’est lui qui réalisera plusieurs reconstitutions de combats navals ainsi que de nombreux ex-voto. Il va avoir quatre enfants qui tous réaliseront des portraits de bateaux[1].

Mathieu Antoine dit Antoine fils Aîné (1799-1872) 

Fils aîné d'Ange-Joseph Antoine, il reprend lui aussi la boutique d’hydrographe. Comme lui il va peindre des portraits de bateaux très prisés par les armateurs et les marins, ainsi que des ex-voto que l’on peut admirer à Notre Dame de la Garde à Marseille.

Ursule Joséphine ( 1801-1863) 

Seule fille de la famille à réaliser des aquarelles. Moins connue que ses frères, ses œuvres sont de plus petites dimensions et représentent des paysages de la côte comme l’entrée du port de Marseille ou des Calanques.

François Joseph Frédéric (1805-1870) 
Le Philanthrope, aquarelle de F. Roux.

Second fils d'Ange-Joseph Antoine, il travaille dès son plus jeune âge dans l’atelier familial, où son père lui apprend l’art pictural ainsi que la construction navale et la navigation qui lui seront utiles dans ses portraits de bateaux. Contrairement à ses frères il va beaucoup voyager et finalement s’établir au Havre où il va lui aussi, comme son grand-père, son père et ses frères, ouvrir une boutique d’hydrographe. Ses portraits de bateaux sont aussi très nombreux ainsi que des aquarelles représentant la côte proche du Havre[2]. Beaucoup de ses œuvres ont été reprises par des graveurs ou des lithographes[1].

François Geoffroy (1811-1882) 
Le Valmy, aquarelle de François Geoffroy Roux.

Le plus jeune fils va reprendre lui aussi la boutique d’hydrographe de Marseille tout en développant sa passion pour le dessin, l’aquarelle et la peinture. Il va participer rapidement à la production familiale de « portraits de bateaux » et sa renommée va égaler celle de son père et de ses frères mais il sera le seul de la dynastie des Roux à être nommé peintre officiel de la Marine (19 octobre 1875)[3].

Voir les œuvres des Roux

Outre les tableaux présentés dans cet article, on peut voir d'autres œuvres des Roux sur Wikimedia Commons ; d'autre part le Peabody Museum of Salem permet de consulter sur le web deux carnets de dessins aquarellés d'Antoine Roux ainsi qu'une quinzaine d'aquarelles de la famille Roux. En France le musée national de la marine à Paris détient 150 tableaux des Roux (Dont la moitié de François-Geoffroy Roux) dans ses réserves, mais ce musée n'en présente aucune, ni dans ses salles ni sur son site. Enfin on peut voir dans la chapelle de Notre Dame de la Garde à Marseille plusieurs ex voto de portraits de navires peints par les membres de la famille Roux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Source à référencer ici : Auteur, Titre du livre, Année de publication, Numéro de la page
  2. « La Famille des Roux », sur Historic Marine (consulté le 9 avril 2011)
  3. « Les Peintres officiels de la Marine nommés depuis 1830 », sur Net Marine (consulté le 9 avril 2011)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Brès, Une dynastie de Peintres de Marine, Antoine Roux et ses fils, Marseille, Librairie Marseillaise, 1883
  • Foster Smith, Philip Chaldwick, The artful Roux, Marine Painters of Marseille, Salem, Massachusetts, 1978, Peabody Museum of Salem
  • Charles Vildil, Catalogue de l'exposition « Antoine Roux et ses fils » Musée Cantini, Marseille, 1955
  • Philippe de Ladebat, Les ex-voto marins peints : les Roux de Marseille, Arts et Histoire, Librairie IDF, 2007 .Dans Histoire Généalogie : Les ex voto marins peints de Notre Dame de la Garde à Marseille et Les Roux de Marseille : une dynastie de peintres de marines. Du même auteur dans "Catalogue de l'exposition 2005 : Dix regards de peintres de marines" Saint-Briac sur Mer :"Généalogie du portrait de navires"
  • Bernard Cousin, Les Roux, Peintres d'ex-voto marins, Centre méridional de l'Université de Provence (Aix-en-Provence)
  • Revue Neptunia du Musée national de la Marine (Paris) : N° 225 : Daphné Gerakis : François Roux : Portraits de navires - Marjolaine Mourot : Les œuvres de F. Geoffroi Roux dans les collections du musée de la Marine
  • Département du Patrimoine Culturel de la CCI de Marseille-Provence : L 09 « Fonds Roux », 1728-1843 : archives de négociants, affaires maritimes et commerciales (L 09-06)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :