Maison Phélypeaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Famille Phélypeaux)
Aller à : navigation, rechercher
Famille Phélypeaux
Branches La Vrillière
Pontchartrain
Le Picard
Pays ou province d’origine Centre
Allégeance Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Charges Ministres du roi
Fonction(s) ecclésiastique(s) Archevêque de Bourges
Évêque de Riez

La Maison Phélypeaux, originellement appelée Le Picard, est une ancienne famille française de la noblesse de robe.

Originaire de la région de Blois, elle fournit sans interruption de 1610 à 1781 onze ministres et secrétaires d'État à la monarchie française, ce qui constitue un record, et cumulant souvent plusieurs portefeuilles. Cette famille posséda de 1770 à 1777 le duché de la Vrillière.

Elle fut la plus grande famille de ministres de l'Ancien Régime.

La maison Phélypeaux est éteinte.

Aperçu historique[modifier | modifier le code]

Le premier ancêtre connu est Jean Le Picard marié à Jeanne Hurault. Phélipeaux est un surnom attribué aux membres de la famille au XVe siècle, qui finit par supplanter le patronyme[1],[2].

Cette famille est ainsi appelée successivement :

Le Picard, Le Picard Phélipeaux, Le Picard de Phélipeaux, Phélypeaux, avec de nombreuses variantes orthographiques (Phélypeaux, Phélippeaux, Phélypeau…). Ses membres sont fréquemment appelés simplement du nom de leur titre ou de leur terre :

La famille comportait au XVIIIe siècle deux branches principales, les Phélypeaux de La Vrillière et les Phélypeaux de Pontchartrain :

  1. Les membres de la première branche tenaient de père en fils sous Louis XIV le quatrième secrétariat d'État, celui chargé de la Maison du roi et des affaires de la « religion prétendue réformée » (souvent abrégée R.P.R.) mais, même dans ce domaine, leur influence politique réelle demeura limitée.
  2. La seconde branche, qui compta un chancelier de France de Louis XIV, Louis Phélypeaux (1643-1727), ainsi que le comte de Maurepas, qui tint le rôle de principal ministre de Louis XVI sans en avoir le titre, est la plus brillante.

Branche de La Vrillière[modifier | modifier le code]

Titres et possessions[modifier | modifier le code]

Principales personnalités de la branche de La Vrillière[modifier | modifier le code]

Branche de Pontchartrain[modifier | modifier le code]

Titres et possessions[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Maurepas (Yvelines).svg

Principales personnalités de la branche de Pontchartrain[modifier | modifier le code]

Branche Le Picard[modifier | modifier le code]

Une autre branche de cette même famille a conservé le patronyme originel Le Picard (voir l'historique), complété du surnom Phélippeaux.

Portefeuilles ministériels[modifier | modifier le code]

Noms dérivés[modifier | modifier le code]

Phélipeaux ou Pontchartrain est un nom de lieu notamment porté par :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source : Base Roglo. François-Alexandre Aubert de La Chesnaye des Bois, Dictionnaire de la noblesse, vol. 11, 2e édition, Paris : Boudet, 1776, p. 288
  2. Luc Boisnard, Les Phélypeaux, une famille de ministres sous l'Ancien Régime : essai de généalogie critique, Paris : Sédopols (Société d'édition et de documentation politiques et sociales), 1986, p. 123 et suiv.
  3. Marie-José Michel, « Les Phélypeaux, agronomes novateurs sur leurs terre d'Ile-de-France au XVIIIe siècle ? », dans : Michel Balard et alii (dir.), Paris et ses campagnes sous l'Ancien Régime: mélanges offerts à Jean Jacquart, Paris, 1994, p. 57

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Luc Boisnard, Une famille de ministres sous l'ancien régime : Les Phélypeaux, Sedopols, 1986 ;
  • Charles Frostin, Les Pontchartrain, ministres de Louis XIV. Alliances et réseau d'influence sous l'Ancien Régime, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2006 (ISBN 2-7535-0289-7) ;
  • (en) Sara Chapman, Private Ambition and Political Alliances in Louis XIV's Government : The Phelypeaux De Pontchartrain Family 1650-1750 (Changing Perspectives on Early Modern Europe S.), University of Rochester Press, 2004 (ISBN 1-5804-6153-0) ;
  • (en) David J. Sturdy, « Private Ambition and Political Alliances: The Phélypeaux de Pontchartrain Family and Louis XIV’s Government, 1650–1715 », French History, 2005 19 (3), p. 402-405.

Articles connexes[modifier | modifier le code]