Falaba Issa Traoré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Traoré.

Falaba Issa Traoré était un écrivain, comédien, réalisateur et dramaturge malien. Il est né vers 1930 à Bougouni (Mali) et est décédé le 8 août 2003 à Rabat (Maroc).

Instituteur de profession, il dirige une troupe de théâtre amateur avant de diriger entre 1962 et 1968 la troupe régionale de Bamako. De 1969 à 1973, il crée et dirige la troupe folklorique et d’art dramatique Yankadi.

En 1973, il part en Allemagne[réf. souhaitée] étudier la réalisation au cinéma. De retour au Mali en 1976, il dirige la section Cinéma au ministère des Sports, des Arts et de la Culture.

Comédien, il a notamment joué dans des films de Kalifa Dienta (A Banna), de Cheick Oumar Sissoko (Nidiougou Guimba), de Boubacar Sidibé (Le Pacte social, Sanoudié et N’Tronkélé). Il a également été réalisateur, son dernier film, Bamunan (« Le Pagne sacré »), est sorti en 1990.

Dramaturge, il est l’auteur des opéras Soundiata ou l’Épopée mandingue et Dah Monzon ou l’Épopée bambara.

Il est lauréat du prix Afrique de Poésie de la Francophonie en 1972.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 1979 : Juguifolo (« Première Lueur d’espoir »)
  • 1980 : Anbé no don (« Nous sommes tous coupables »)
  • 1980 : Kiri Kara Watita (« Duel dans les falaises »)
  • 1990 : Bamunan (« Le Pagne sacré »)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 1970 : Contes et récits du terroir