Faits des Romains

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Faits des Romains (Li Fet des Romains) est une œuvre médiévale en prose, écrite en ancien français, composée en Île-de-France au début du XIIIe siècle, vers 1213-1214, qui raconte la vie de César [1].

C’est une compilation d’après les œuvres de quatre écrivains latins : César lui-même, Lucain, Suétone et Salluste. C’est la première biographie entièrement consacrée au chef romain en langue vernaculaire ; ce texte historique fait aussi appel à des procédés empruntés au roman ou à la chanson de geste.

L‘auteur anonyme reprend parfois dans son récit la totalité d’un texte, comme la Conjuration de Catilina de Salluste ou la Guerre des Gaules de César, dont ce sont les premières traductions en français. Le compilateur et traducteur suit pas à pas ses modèles latins tout en adaptant constamment le texte à la civilisation de son temps. Pour la guerre des Gaules, il ignore qu’il s’agit de l’œuvre de César lui-même et attribue sa source à un grammairien, Julius Celsus Constantinus. Pour raconter la guerre civile, l'anonyme ne suit plus César, mais la Pharsale de Lucain.

La fuite de Pompée après la bataille de Pharsale, enluminure de Jean Fouquet. Louvre RF 29494.

Cette œuvre connaît un grand succès jusqu'à la fin du Moyen Âge : elle est copiée dans plus de cinquante manuscrits, souvent enluminés[2]. Jean Fouquet notamment peint vers 1470 les miniatures d’un manuscrit aujourd’hui démembré, dont quatre feuillets sont conservés au musée du Louvre.

Ce texte est traduit dès le XIIIe siècle en italien, et en portugais au XVe siècle, avant 1466, sous le titre Vida e feitos di Julio Cesar [3]

Les auteurs médiévaux qui ont écrit sur César ne se réfèrent pas aux textes originaux latins, mais aux Faits des Romains, et ce texte est à l’origine de la fortune exceptionnelle du personnage de César dans les milieux aristocratiques durant tout le Moyen Âge.


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis-Fernand Flutre et K. Snyders de Vogel, Li Fet des Romains compilé ensemble de Saluste et de Suetoine et de Lucan, texte du XIIIe siècle publié pour la première fois d'après les meilleurs manuscrits, Droz, Paris et Groningue, 1932. Aperçu sur Google Livres
  • Louis-Fernand Flutre, Li fait des Romains dans les littératures française et italienne du XIIIe au XVIe siècle, Hachette, Paris, 1933.
  • Bernard Guenée, « La culture historique des nobles. Le succès des Faits des Romains (XIIIe–XVe siècles) », dans La noblesse au Moyen Âge, XIe–XVe siècles. Essais à la mémoire de Robert Boutruche, Presses universitaires de France, Paris, 1976, p. 261-288.
  • J. Leeker, Die Darstellung Cäsars in den romanischen Literaturen des Mittelalters, coll. « Annalecta romanica », 50, Francfort-sur-le-Main, 1986.
  • Catherine Croizy-Naquet, Ecrire l'histoire romaine au début du XIIIe siècle : L'histoire ancienne jusqu'à César et les Faits des Romains, Champion, coll. « Nouvelle bibliothèque du Moyen Age », 1999.
  • Catherine Croizy-Naquet, « Les Faits des Romains. Une fortune diverse », dans Anabases, 4, 2006, p. 141-154.


Notes[modifier | modifier le code]

  1. Douze livres sont annoncés au début du texte, qui seraient consacrés aux douze Césars, de la naissance de César jusqu’à la mort de Domitien ; mais l’œuvre conservée s’arrête à la mort de César.
  2. Dix manuscrits enluminés sont conservés à la Bibliothèque nationale de France à Paris ; les enluminures de trois d’entre eux sont reproduits sur la base Mandragore [1]
  3. Maria Helena Mateus, Vida e Feitos de Júlio César. Edição crítica da tradução portuguesa quatrocentista de « Li fet des romains », Fundação Calouste Gulbenkian, Lisbonne, 1970.