Fairhope

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fairhope
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Alabama Alabama
Comté Baldwin
Maire Tim Kant
Code ZIP 36532, 36533
Code FIPS 01-25240
GNIS 0118120
Indicatif(s) téléphonique(s) local (locaux) 251
Démographie
Population 16 479 hab. (2012)
Densité 578 hab./km2
Géographie
Coordonnées 30° 31′ 35″ N 87° 53′ 44″ O / 30.526394, -87.895687 ()30° 31′ 35″ Nord 87° 53′ 44″ Ouest / 30.526394, -87.895687 ()  
Altitude 37 m
Superficie 2 850 ha = 28,5 km2
· dont terre 28,5 km2 (100 %)
· dont eau 0 km2 (0 %)
Fuseau horaire CST (UTC-6)
Divers
Fondation
Surnom « Alabama's Seaside Paradise »
Localisation
Carte du comté de Baldwin
Carte du comté de Baldwin

Géolocalisation sur la carte : Alabama

Voir sur la carte administrative de l'Alabama
City locator 14.svg
Fairhope

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Fairhope

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Fairhope
Liens
Site web http://www.cofairhope.com

Fairhope est une ville située dans le comté de Baldwin, dans l'État de l'Alabama, aux États-Unis. Au 1er juillet 2012 sa la population atteignait 16 479 habitants[1].

Elle fait partie de l'aire micropolitaine de Daphne–Fairhope–Foley.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fontaine sur l'estacade.

Fairhope a été fondée en novembre 1894 sur les lieux de l'ancienne ville Alabama, par des membres de la « Fairhope Industrial Association » comme une colonie appliquant le georgisme. Ce groupe se composait de 28 fervents partisans des idées de l'économiste Henry George qui avait incorporé, plus tôt dans la même année, la ville de Des Moines. La constitution mis en place par ces nouveaux colons explique les objectifs visés par la fondation de Fairhope : « pour établir et conduire une communauté ou colonie libre de toute forme de monopole privé, et pour assurer à ses membres l'équité de l'opportunité, la pleine récompense des efforts individuels et les bénéfices de la coopération pour les questions d'ordre général[2]. »

Afin d'accomplir leur projet, ils ont réuni leurs fonds pour acheter de la terre au « Stapleton's pasture » sur le rivage oriental de la baie de Mobile et l'ont ensuite divisé en un certain nombre de baux à long terme. La corporation a payé tous les impôts gouvernementaux avec les loyers payés par les locataires.

En 1907, Marietta Johnson fonda la School for Organic Education à Fairhope. John Dewey a loué cette école dans son livre de 1915 Schools of Tomorrow. Dewey et Johnson étaient les membres fondateurs de la Progressive Education Association.

Depuis cinquante ans, les pêcheurs et les résidents de Fairhope font l'expérience du phénomène de jubilé. Durant le jubilé, sur les rives de la baie de Mobile, certains animaux aquatiques, dont des crabes bleus, des flets, des dasyatidae, et des anguilles, se rassemblent dans les eaux peu profondes. Il est alors possible d'attraper les poissons, les crabes, etc. sur les rives.

Géographie[modifier | modifier le code]

Fairhope se trouve à 30°31'35.018" Nord, 87°53'44.473" Ouest. D'après le bureau de recensement des États-Unis, la ville couvre une superficie de 28,5 km² dont la totalité est terrestre. Elle s'élève à 37 mètres d'altitude en moyenne[3].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Le développement des agents mobiliers locaux et nationaux ont construit des installations dans le centre ville qui sont plus grandes que celles historiquement autorisées[4].

En juillet 2007, Wal-Mart ouvrit un centre commercial juste hors des limites de la ville. Les plans de construction d'un tel centre dans les limites de la villes ont fait l'objet de protestations de la part des résidents cherchant à protéger l'image de « village » de Fairhope. Le nouveau centre commercial emploie 400 personnes, dont 350 sont originaires de Fairhope[5].

Les plans locaux d'urbanisme de Fairhope chevauchent ceux du comté de Baldwin. Les résidents de la ville veulent plus de contrôle sur les projets de construction dans les zones proche de la ville qui lui sont pourtant extérieur. Inversement, les résidents de ces zones veulent moins de contrôle de la ville sur leur propriété[6].

Climat[modifier | modifier le code]

Relevé météorologique de Fairhope
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc.
Température minimale moyenne (°C) 4 6 9 13 17 21 23 22 20 14 9 6
Température moyenne (°C) 10 12 16 19 23 26 28 27 25 20 16 11
Température maximale moyenne (°C) 16 18 21 25 28 31 32 32 31 26 21 17
Record de froid (°C)
date du record
-15
1985
-12
1951
-6
1980
1
1973
6
1960
11
1984
15
1967
16
2004
5
1967
1
1989
-6
1950
-13
1962
Record de chaleur (°C)
date du record
28
1952
31
1982
29
2007
33
1987
37
1953
38
1954
38
1980
39
2000
38
1954
34
1954
33
1971
29
1965
Précipitations (mm) 155,2 138,9 170,4 115,1 142,2 150,9 203,2 158 151,6 90,7 131,8 111,8
Source : Weather.com


Politique et administration[modifier | modifier le code]

Fairhope a un maire et un conseil municipal composé de cinq personnes. Le maire est un exécutif permanent tandis que les membres du conseil ne sert qu'à temps partiel.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

D'après le recensement de 2000[7], il y avait 12 480 personnes, réparties en 5 345 ménages et 3 575 familles. La densité de population était de 438,3 hab./km2. Le tissu racial de la ville étaient de 90,22 % de Blancs, 7,79 % d'Afro-américains, 0,2 % d'Amérindiens, 0,62 % d'Asiatiques, 0,04 % d'Océaniens, 0,21 % d'autres races, et 0,93 % de deux races ou plus. 1,04 % de la population était hispanique ou latino.

Il y avait 5 345 ménages dont 27,0 % avaient des enfants de moins de 18 ans, 54,8 % étaient des couples mariés, 10,1 % étaient constitués d'une femme seule, et 33,1 % n'étaient pas des familles. 30,3 % des ménages étaient composés d'un seul individu, et 15,6 % d'une personne de plus de 65 ans ou plus. Les tailles moyennes d'un ménage et d'une famille sont respectivement de 2,27 personnes et 2,83 personnes.

La répartition de la population par tranche d'âge est comme suit : 21,6 % en dessous de 18, 5,4 % de 18 à 24, 23,8 % de 25 à 44, 25,6 % de 45 à 64, et 23,7 % au-dessus de 65 ans ou plus. L'âge moyen est de 44 ans.

Le revenu moyen d'un ménage dans la ville est de $42 913, et le revenu moyen d'une famille est de $56 976.

Éducation[modifier | modifier le code]

Les fondateurs de Fairhope font partie du système du Baldwin County Public Schools.

  • Fairhope High School (9-12[N 1]) qui se trouve au sud de Fairhope.
  • Fairhope Middle School (6-8)
  • J. Larry Newton School (K-8)
  • Fairhope Intermediate School (4-5)
  • Fairhope Elementary School (2-3)
  • Fairhope K-1 Center (K-1)

Parmi les écoles de Fairhope se trouve :

Santé[modifier | modifier le code]

Il y a un hôpital, le Thomas Hospital[8], à Fairhope.

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Résidents notables[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le K correspond à la maternelle et le 12 au 12ème grade, c'est-à-dire Terminale.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://factfinder2.census.gov/faces/tableservices/jsf/pages/productview.xhtml?pid=PEP_2012_PEPANNRES
  2. « to establish and conduct a model community or colony, free from all forms of private monopoly, and to secure to its members therein equality of opportunity, the full reward of individual efforts, and the benefits of co-operation in matters of general concern » (Baldwin County Express Inc, Museum and Archives
  3. City Data, 2007, webpage: CD-Fhope.
  4. History of Fairhope 1954-present Mobile: Putman, 2006
  5. (en) Paul Knight, « Walmart to open doors on Wednesday morning », Mobile Register (Mobile), Advance Publications,‎ 2007-07-17, Z1 Baldwin Register
  6. (en) Paul Knight, « Residents call for increased accountability », Mobile Register (Mobile), Advance Publications,‎ 2007-06-29, Baldwin Register, 01
  7. FactFinder, United States Census Bureau
  8. L'hôpital sur le site de Robertsdale

Compléments[modifier | modifier le code]

Lectures approfondies[modifier | modifier le code]

  • (en) Dian Arnold, Fairhope: A Sentimental Review,‎ 1999 (lire en ligne)
  • (en) Paul E. Alyea, Fairhope, 1894-1954: The Story of a Single Tax Colony, Tuscaloosa, University of Alabama Press,‎ 1956
  • (en) Paul M. Gaston, Women of Fair Hope, Athens, University of Georgia Press, Black Belt Press,‎ 1993
  • (en) Paul M. Gaston, Man and Mission: E. B. Gaston and the Origins of the Fairhope Single Tax Colony, Montgomery, Black Belt Press,‎ 1993
  • (en) Paul M. Gaston, Coming of Age in Utopia: The Odyssey of an Idea, Montgomery, NewSouth Books,‎ 2010
  • (en) Paul M. Gaston, Where We Stand: Voices of Southern Dissent : My Yellow Ribbon Town: A Meditation on My Country and My Home, Montgomery, New South Books,‎ 2004 (lire en ligne)
  • (en) Paul M. Gaston, Gaston, Ernest Berry, New York, Alden Whitman, American Reformers. : The H.W. Wilson Co,‎ 1985
  • (en) Mary Lois Timbes et Robert E. Bell, Meet Me at the Butterfly Tree: A Fairhope Memoir, Fairhope,‎ 2001

Liens externes[modifier | modifier le code]