Fadl Shaker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fadl Shaker

Fadl Shaker فضل شاكر (né Fadl Abderrahmane Shamandar), né le 1er avril 1969 à Sidon (Saida) au Liban, est un chanteur libanais. Son style est plutôt tourné vers la pop music.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né d'une mère palestinienne et d'un père libanais dans le misérable camp palestinien d'Ain Héloué, à Saïda, ce quadragénaire a eu une enfance difficile qui explique son parcours où se mêlent les lumières de la scène et l'extrémisme le plus sombre.

Fadel Chmandour, qui changea ensuite son nom en Chaker, a débuté en poussant la chansonnette dans des mariages du camp palestinien.

Son premier album fut commercialisé au milieu des années 90 et au temps de sa gloire, toutes ses chansons connurent l'engouement du public, jusqu'à ce qu'il mette fin à sa carrière en 2011, pour s'engager dans l'activisme islamiste (courant salafiste).

Ses débuts[modifier | modifier le code]

Son premier album Wallah zaman sorti en 1998 le fit connaitre du grand public. Parmi les compositeurs et écrivains on trouvait Salah Sharnouby et Ahmed Sheta, deux noms reconnus de la scène musicale arabe.

Albums[modifier | modifier le code]

  • 1998: Walah Zaman [Al Khouyoul Records]
  • 1999: Baya' El Oolob [Al Khouyoul Records] : Le second album fut un succès après que la chanson éponyme Baya’ al qouloub prit la tête des hit parade pendant la première semaine de sa sortie.
  • 2000: El Hob El Adeem [Al Khouyoul Records]
  • 2000: Sahrat Tarab {Master Melody]
  • 2001: Hobak Khayal [Al Khouyoul Records]
  • 2003: Layali Beirut [Rotana Records]
  • 2003: Sa'at Taram maa Fadl Shaker [Rotana Records]
  • 2003: Sidi Rouhy [Rotana Records]
  • 2004: Saharney El Shook [Rotana Records]
  • 2006: Allah Aalam [Rotana Records]
  • 2009: Baada Aal Bal [Rotana Records]

Politique[modifier | modifier le code]

Le 4 mars 2012, Fadl Saker a surpris l'opinion publique libanaise, en chantant un psaume dans la manifestation salafiste, guidé par le 'Sheikh Ahmad Al Aseer', contre le régime SYRIEN.

Le 23 juin 2013, il est suspecté avoir tiré sur 2 soldats libanais avec l'aide de partisans du cheick Ahmad el Assir, les blessant mortellement. Il a été condamné à mort par un Tribunal militaire libanais. http://www.kapitalis.com/societe/17050-societe-l-ex-chanteur-libanais-fadhel-chaker-condamne-a-mort-pour-acte-terroriste-video.html

http://www.dhnet.be/dernieres-depeches/afp/fadel-chaker-un-crooner-libanais-devenu-fugitif-islamiste-51cd5d2a357030bb907e27c1