Faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Faculté de Médecine et de Pharmacie de Casablanca
Image illustrative de l'article Faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca
Informations
Fondation 1975
Type Faculté de médecine publique
Régime linguistique Français
Localisation
Ville Casablanca
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Direction
Doyen Pr. Farid CHEHAB
Chiffres clés
Niveau Bac+7 (Doctorat en médecine)
Bac+6 (Doctorat en pharmacie)
Divers
Affiliation Université Hassan II
Site web fmpc.uh2c.ac.ma

La Faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca (FMPC) est un établissement d'enseignement supérieur public marocain de médecine et de pharmacie. Elle est affiliée à l'Université Hassan II de Casablanca.

Histoire[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Cursus médical[modifier | modifier le code]

Formation théorique de base[modifier | modifier le code]

L’enseignement théorique de base dure 5 ans et se divise en deux cycles d'études. Les examens comportent deux sessions. Les examens de première session ont lieu à la première quinzaine du mois de janvier pour les matières enseignées durant le premier semestre, et à la deuxième quinzaine du mois de mai pour celles enseignées au deuxième semestre.

La note de chaque module est indépendante et sa validation impose l’obtention d’une note minimale de 10/20. Les examens de deuxième session ont lieu 15 jours après la proclamation des résultats de la première session, et ne concernent que les matières où la note obtenue est inférieure à 10/20. Le passage d’année en année est subordonné à 3 conditions :

  • Une note supérieure ou égale à 10/20 pour chaque module. Un crédit d’un seul module peut être accordé, celui-i devant être rattrapé avant de pouvoir bénéficier d’un autre crédit.
  • Une moyenne générale dans les travaux dirigés et les travaux pratiques supérieure ou égale à 10/20.
  • La validation des stages hospitaliers (à partir de la troisième année).
Premier cycle[modifier | modifier le code]

Le premier cycle d'études médicales comprend les deux premières années, destinées à dispenser une formation dans les sciences fondamentales et les sciences pré-clinique et clinique. L’enseignement est dispensé sous forme de cours magistraux en matinée, de travaux pratiques (TD), et de travaux dirigés (TD) l'après-midi.

Second cycle[modifier | modifier le code]

Le deuxième cycle d'études médicales comprend les 3 années suivantes. Les sciences cliniques constituent le socle de l’enseignement durant ce cycle, comprenant la sémiologie, la pathologie et la thérapeutique. Elles sont destinées à compléter la formation donnée au cours des 2 premières années dans les sciences para-cliniques, notamment en anatomie pathologique, en parasitologie, en pharmacologie et en médecine expérimentale.

Formation pratique[modifier | modifier le code]

La formation pratique se fait au cours des stages hospitaliers que l’étudiant effectue au CHU Ibn Rochd, ainsi que d'autres structures de santé agréées par la faculté de médecine telles que les centres de santé. Le stage hospitalier permet à l’étudiant de mettre en pratique ses connaissances théoriques en matière de sémiologie clinique, de procédure diagnostique, et de prise en charge thérapeutique.

Durant ces stages, l’étudiant est amené à assister aux visites, consultations, staffs médicaux et chirurgicaux, et topos. Les modalités du stage hospitalier sont différentes en fonction du stade de la formation.

Stage de sémiologie et de soins infirmiers[modifier | modifier le code]

Le premier stage qu’effectue l’étudiant est le stage « sémiologie et soins infirmiers », au 5ème semestre des études médicales, soit au début de la 3ème année d'études. L‘étudiant assiste à l’encadrement fait par un enseignant pendant 5 demi-journées par semaine, au niveau d'un service hospitalier et d'un centre de santé.

Les objectifs de ce stage sont :

  • Pratiquer les soins infirmiers de base : pansements, prélèvements, injections, perfusions...
  • Apprendre à examiner un patient
  • Reconnaître les données normales et pathologiques d’un examen clinique

A l'issue du stage, une évaluation est faite sous forme d’examen (évolution séquentielle objective) où l’étudiant doit résoudre différents problèmes de sémiologie ou de soins.

Stage d'externat[modifier | modifier le code]

A partir du 6ème semestre des études médicales débutent les stages hospitaliers proprement dits où l’étudiant assiste toutes les matinées à une formation encadrée par le chef de service et l’équipe d’enseignants du service.

  • Stages fondamentaux : médecine, chirurgie, pédiatrie, gynocologie-obstétrique et de soins de santé de base.
  • Stages complémentaires parmi les différentes spécialités médicales.

Les objectifs que doit atteindre l’étudiant pour stage sont réunis dans un carnet de stage mis à la disposition de l’étudiant. L'étudiant doit s’initier à la rédaction de l’observation médicale, au raisonnement diagnostique, et à l’apprentissage des gestes pratiques. Il doit participer aux gardes et aux consultations. A la fin de chaque stage, une évaluation du travail de l’étudiant, basée sur l’assiduité, le travail durant le stage et un examen de fin de stage, permet de juger de la validation du stage.

Stage d’externat à plein temps[modifier | modifier le code]

Durant la 6ème année de médecine, l’étudiant est affecté à plein temps au CHU Ibn Rochd où il doit effectuer 4 stages fondamentaux : médecine, chirurgie, pédiatrie, obstétrique ; ainsi qu'un stage de soins de santé de base dans un des dispensaires de Casablanca. L’objectif de ces stages est essentiellement l’apprentissage des conduites diagnostiques et des prises en charge thérapeutiques.

Stage interné[modifier | modifier le code]

Lors de la 7ème année de médecine, l’étudiant est affecté dans une des différentes structures hospitalières de santé publique du Maroc, en dehors du centre universitaire. Ce stage ne peut débuter que si l’étudiant a validé tous ses modules écrits et tous ses stages hospitaliers.

L’étudiant est amené à mettre en pratique ses connaissances sous la tutelle d’un médecin de santé publique. Il doit participer à la prise en charge des malades, au système de garde et aux programmes de prévention.

Les examens cliniques[modifier | modifier le code]

Ils se déroulent tous les 3 mois et comprennent une épreuve pratique où le candidat doit rédiger l’observation médicale d’un patient proposé par un jury. Les épreuves comportent obligatoirement une épreuve de médecine, de chirurgie, de pédiatrie et de gynécologie-obstétrique.

Cursus pharmaceutique[modifier | modifier le code]

Anciens doyens[modifier | modifier le code]

Pr Ali Diouri, Pr Abdesslam Srairi, Pr Abderrahim Harouchi, Pr Najib Ouariti Zerouali, Pr Faouqi, Pr Louardi, Pr H. Barrou.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]