Factory Instrumentation Protocol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir FIP.

Factory Instrumentation Protocol ou FIP, est un bus de terrain ayant pour but de permettre l'échange d'informations entre capteurs, actionneurs et automates de différents constructeurs. C’est donc un réseau ouvert. L’échange des informations entre les différentes entités connectées au réseau s’effectue en utilisant le modèle Producteur/Distributeur/Consommateur.

Historique[modifier | modifier le code]

Le réseau FIP a été initié en France en 1982 (groupe de travail sur les RLI) ; il s’est développé dans le monde entier dès 1990 pour devenir WorldFIP. Aujourd’hui, FIP est une norme française (UTE NF C 46-601) et internationale (norme IEC) adaptée aux exigences de communication « temps réel » pour la mise en œuvre d’automatismes répartis. La norme FIP satisfait aux besoins spécifiques des bus de terrain et des réseaux de cellule.

Vitesses du bus : 31.25 Kbits → 5 km, 1 Mbits → 1 Km, 2.5 Mbits → 500 m, 5 Mbits → 300 m.

Ce réseau est aujourd'hui sur le déclin. Il n'est plus maintenu que pour quelques clients isolés soit pour une raison historique soit pour certaines caractéristiques le différenciant des autres réseaux industriels, notamment son côté déterministe et la résistance de ses composants aux radiations.

Citons la possibilité de synchronisation de plusieurs maîtres et la distance maximale sans répéteur. Par ailleurs, il se prête très bien à toutes sortes d'expérimentations, aspect n'étant pas toujours synonyme d'interopérabilité...

Composition du sous-groupe RLI-FIP (1982 - 1984)[modifier | modifier le code]

Le sous-groupe de travail a défini les premières spécifications, publiées en 1984 dans un livre blanc[1].

  • Robert Berthoumieux (Ministère de la recherche et de la technologie)
  • Jean-Michel Cour (Gixi)
  • Michel Dang (IMAG / CNET)
  • Marc Desjardins (EXERA)
  • Jean Duby (COMSIP)
  • Dominique Galara (EDF)
  • Jacques Le Gallais (Bailey Control)
  • Gérard Michel (CNET)
  • Pierre Peinturier (CGEE-Alsthom )
  • David Powell (LAAS)
  • Jacques Taillebois (MCB)
  • Jean-Pierre Thomesse (INPL)

Eléments de reconnaissance internationale[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Groupe de réflexion FIP : proposition d'un système de transmission série multiplexée pour les échanges d'informations entre des capteurs, des actionneurs et des automates réflexes. Ministère de l'industrie et de la recherche, mai 1984, 56 pp. Réédité par Éditions Kirk, 1991.
  2. Accéder au rapport CERN-AB-Note-2006-031 Procédure de qualification des segments WorldFIP du LHC (2006), sur le site du CERN.
  3. Article consacré à la remise du prix à Jean-Pierre Thomesse sur le site du chapitre IEEE-IES.