Facteur de flare

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Halos générés par un fort facteur de flare

Le facteur de flare (« lens flare » en anglais) est une aberration optique due à une diffusion parasite de la lumière à l'intérieur d'un objectif. Cette diffusion entraine une baisse générale du contraste de l'image obtenue.

Ce facteur est quantifié au moyen d'une mire spéciale composée d'un carré noir sur fond blanc. Le facteur de flare correspond à la différence d'éclairement de la zone noire de la mire lorsqu'elle occupe l'ensemble du cadre et lorsqu'elle n'occupe plus que 10 % du cadre[1].

Les objectifs les plus touchés par ce phénomène sont le plus souvent ceux dont la formule optique comprend le plus de lentilles, chaque lentille offrant une nouvelle possibilité de diffusion de la lumière. Les traitements anti-reflet sont l'un des moyens utilisés pour lutter contre ce phénomène avec les objectifs modernes.

Cet effet peut être voulu : il existe des systèmes tels que le varicon d'Arri qui sont spécifiquement étudiés pour exploiter ce phénomène et faire baisser de façon contrôlée le contraste de l'image obtenue. Les logiciels de retouche d'images photographiques et de vidéo offrent en général la possibilité d'ajouter de faux flares afin d'augmenter le réalisme final.

Par abus de langage, le flare est souvent limité aux halos qui se forment dans l'objectif lorsqu'une source lumineuse ponctuelle se trouve dans l'image ou aux abords immédiats du cadre. Ce sont les mêmes phénomènes qui entrent en jeu dans ces halos, mais de façon extrême.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Bellaïche, Les secrets de l'image vidéo, Eyrolles, 6e édition 2006 (ISBN 978-2212117837), 453 pages

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]